Cinquième samedi de mobilisation à Caen : environ 3 000 manifestants

Publié le Mis à jour le
Écrit par L.C.

Ce samedi 14 août et pour la cinquième fois consécutive, un cortège de 3 000 personnes a défilé dans les rues de Caen. Les manifestants condamnent la politique sanitaire du gouvernement.

Des banderoles, des slogans et plusieurs milliers de manifestants. Ce samedi après-midi, comme depuis le 17 juillet, les opposants au pass sanitaire ainsi qu’à la vaccination se sont à nouveau mobilisés pour se faire entendre dans les rues de Caen.

Venues de toute la région, environ 3 000 personnes se sont élancées depuis la place du théâtre, en début d’après-midi. Et ce, malgré les températures estivales : « J’aimerais bien être à la plage avec mes amis mais je suis obligé de venir montrer que l’on n’est pas d’accord avec ce qui se passe actuellement », confie l’un des manifestants. « Il y a des discussions qu’on ne peut pas avoir avec des personnes vaccinées, des personnes pour le pass, on se fait traiter d’irresponsables. On ressent qu’on est mis quand même sur le ban de la société », abonde une autre manifestante.

 

La rédaction de France 3 Normandie taguée

Durant son parcours, le cortège s’est arrêté une vingtaine de minutes devant les locaux de France 3 Normandie, proférant invectives et insultes. Certains manifestants ont tapé sur les vitres de la rédaction, tandis que d’autres ont tagué la façade du bâtiment.

La direction du réseau s'associe à la direction régionale pour condamner cette tentative d'intimidation : la liberté d'informer n'est pas négociable.