Confinement : la gym au balcon, "c'est une fête des voisins, au quotidien" !

Depuis le début du confinement, Alisson Hector est au chômage technique. Cette coach sportive a donc décidé d'offrir des cours de gym à ses voisins. Un peu de musique et c'est parti pour une demi heure de sport !
© G. Le Gouic

Du monde au balcon !

Enfermés chez vous, vous tournez en rond, et vos muscles fondent comme neige au soleil à force de rester les fesses posées sur le canapé ? 
A Caen, une jeune coach sportive a décidé de prendre les choses en main, en faisant profiter ses voisins de ses compétences.
 
© France 3 Normandie

Pour respecter la distanciation sociale, Alisson s'installe au centre de la résidence, et invite les habitants à la rejoindre sur leurs balcons !
Et c'est parti pour une demi heure de flexions, extensions, musculation, encouragés par la voix de la jeune femme, et au rythme d'une musique entrainante. 
Une coach sportive offre des cours de gym aux habitants de sa résidence ©France 3 Normandie
Un reportage de Florent Turpin et Guillaume Le Gouic à Caen
Avec Alisson Hector, coach sportive; Emilie et Mireille ses voisines


Rompre l'isolement en restant chez soi !

Dans cette résidence ils sont une trentaine à profiter de ce cours collectif gratuit.

"C'est un moment de partage, ça permet de continuer le sport, de continuer à bouger !
Cette situation rend les gens aigris...avec une demi heure de sport dans leur journée là ils vont être heureux
!" s'enthousiasme Alisson Hector

Les exercices sont accessibles à tous, mais personne ne vous en voudra si vos squats et vos étirements ne sont pas parfaits.
Car il s'agit aussi de rompre l'isolement et la monotonie.

"C'est pas forcément évident de se motiver à faire du sport seule, ou en regardant des tutos. Avoir une prof c'est vraiment sympa" se réjouit Emilie

"Ca fait du bien de voir du mouvement, de voir un peu de monde à sa fenêtre. Quand on est toute seule, c'est super !!" renchérit Mireille

S'il fallait garder quelque chose de positif de cette crise du coronavirus, ce serait sans doute tous ces petits gestes solidaires qui auront contribué à la rendre moins dure à supporter.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sport santé société confinement : conseils pratiques