Les corps des deux normands, disparus dans une avalanche en mars, découverts par les pisteurs

Le 4 mars dernier, deux skieurs originaires de Caen ont été emportés par une avalanche à Arêches-Beaufort, en Savoie. L'un d'entre eux, Jean-François Toudic, était l'un des co-créateurs de la marque Heula.

Les créateurs d'Heula en 2007. A droite, Jean-François Toudic, disparue en Savoie dans une avalanche le 4 mars dernier.
Les créateurs d'Heula en 2007. A droite, Jean-François Toudic, disparue en Savoie dans une avalanche le 4 mars dernier. © MYCHELE DANIAU / AFP
[Mise à jour 26 avril 2018 ] : Les corps de deux skieurs ont été retrouvés jeudi  26 avril 2018. Les corps ont été découverts vers 10 heures au cours d'une mission de reconnaissance menée par les CRS d'Albertville et une dizaine de pisteurs-secouristes de la station savoyarde. Leur découverte a été permise par "des indices de surface suite à la fonte du manteau neigeux", a précisé à l'AFP Cyril Anceau, chef de détachement de la CRS d'Albertville. Les deux corps ont ensuite été héliportés jusqu'à la chambre funéraire locale.


Dimanche 4 mars, les conjointes de deux skieurs signalent en milieu d'après-midi leur disparition à Arêches-Beaufort en Savoie. Les deux hommes, âgés de 49 et 47 ans, sont originaires de Caen. D'importants moyens de recherche ont été mobilisés pour les retrouver dans un secteur très exposé aux avalanches. Ces recherches ont dû être interrompues en raison du mauvais temps. A ce jour, les deux Normands n'ont pas encore été retrouvés.

Parmi eux figurait Jean-François Toudic. Si son nom est peu connu du grand public, la marque qu'il a créée l'est beaucoup plus, particulièrement en Normandie. Avec le dessinateur Sylvain Guichard, il a fondé en 2006 "Heula", dont l'autodérision et le détournement des clichés sur la Normandie a fait le succès.

Interviewé par nos confrères d'Actu.fr, son associé, le dessinateur Sylvain Guichard, dont le travail au sein d'Heula a été plus souvent mis sous les projecteurs, rappelle que "Jean-François, c’est vraiment le papa de Heula. C’est lui qui avait déposé la marque Heula en 2006.". Malgré la création d'Heula (dont il était le co-gérant), Jean-François Toudic, Breton d'origine, avait conservé son métier d'ergothérapeute.

Cette disparition suscite beaucoup d'émotion dans cette petite entreprise de sept salariés. Celle-ci est survenue alors qu'elle était en plein déménagement. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
disparition faits divers
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter