Coupe de France: Le Stade Malherbe de Caen décroche son billet pour les quarts de finale

Le Stade Malherbe de Caen affrontait ce mercredi soir le FC Metz en 8e de finale de la Coupe de France. Le match, plein de rebondissements, s'est joué sur une séance de tirs aux buts. Fatale pour les Messins. Les Normands se qualifient pour les quarts de finale.

Par Christophe Meunier

Les Normands ont livré ce mardi soir un match un peu plus emballant que celui face à Canet-en-Roussillon en 16e de finale de la Coupe de France, même si une fois encore, la rencontre s'est jouée sur une ultime et cruelle séance de tirs aux buts.

Il aura fallu attendre la seconde mi-temps pour l'ouverture du score. Et c'est Timo Stavistski, 18 ans, qui, en inscrivant son premier but avec Caen, a permis aux Normands de prendre, temporairement, l'avantage à la 51e minute en profitant du cafouillage de la défense adverse sur un corner de Deminguet.



Les Normands perdent une belle occasion de creuser l'écart à la 79e minute quand Crivelli, lancé dans la surface, est fauché dans sa course par le gardien messin. Pas de faute selon l'arbitre, donc pas de penalty. Patrice Garande est furieux. L'homme en noir, en revanche, sort son carton rouge pour Hervé Bazile, cinq minutes plus tard, quand celui-ci conteste une de ses décisions. Réduits à 10, les Caennais sont considérablement affaiblis et Metz saisit la balle au vol. Dans la foulée, Ibrahim Niane égalise pour Metz.  En route pour les prolongations.

Des prolongations qui vont s'avérer haletantes, puisqu'on croit un temps le sort des Normands scellé quand Nolan Roux inscrit le second but messin à la 108e minute.



Mais tant que l'arbitre n'a pas sifflé, tout peut encore se jouer. A la 114e minute, le jeune Stavitski déboule sur le côté droit et loupe son centre. La défense messine pense que la ballon va sortir. Pas Crivelli qui file vers le poteau et d'une tête remet le ballon dans l'axe. Ismaël Diomandé, seul face au but, a un boulevard devant lui et s'y engouffre sans complexe.

Caen vient de sauver sa tête mais il reste encore un match à gagner et celui-ci se jouera une nouvelle fois sur une cruelle séance de tirs aux buts.


Samba est bien au rendez-vous et réussit par trois fois à intercepter les tirs de l'adversaire. Le Stade Malherbe décroche son billet pour les quarts de finale de la Coupe de France. Une première depuis 20 ans.



Après l'élimination de Granville par Chambly, le Stade Malherbe de Caen est le dernier club normand en lice dans cette Coupe de France 2018.




Sur le même sujet

Caen: Deux jours après la rentrée, le lycée Malherbe déjà bloqué

Les + Lus