Le Crous et l'ARS en mode grande Normandie : gros bazar dans les organigrammes

© F3
© F3

C'est une réforme de plus qui remet en cause les habitudes de travail sans véritable raison, si ce n'est la mutualisation des énergies et donc les économies ! Les salariés du Crous et de l'ARS ( Agence Régionale de Santé) pensent bien perdre quelques plumes dans cette fusion normande imposée !

Par Alexandra Huctin

Le reportage de Rémi Mauger avec Gwenaelle Louis et Jean-Michel Guillaud :

L'ARS et le CROUS devant la réalité de la Normandie réunifiée

Deux ans après l'élection d'un président unique et la fusion officielle de la haute et la Basse-Normandie, tous les services de l'Etat n'ont pas terminé leur réorganisation. Figure imposée par l'Etat et les préfets qui se passent souvent dans la douleur.
Ce jeudi 25 Janvier, c'était au tour des salariés du Crous et de l'ARS ( Agence Régionale de Santé) d'exprimer leurs inquiétudes. Le crous de Caen s'étant fait usurper en plein mois de décembre la direction régionale, on se méfie beaucoup maintenant à Caen de cette réorganisation. 
" On ne voit pas ce que tout cela va apporter à nos étudiants. Les réponses ne sont pas claire", explique une représentante syndicale du Crous.
La direction affirme de son côté que ça ne change rien, ou presque. 

Du côté de l'ARS les craintes sont là aussi. Une énième réforme n'a rien de productif affirment les salariés. 

 

Sur le même sujet

Rouen : la "Normandie Pride" pour le droit à la différence

Les + Lus