• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Caen : un homme retranché, sa compagne blessée : l'individu interpellé par le RAID

Opération de police à Caen : un homme retranché quartier Grâce Dieu / © C.Meunier
Opération de police à Caen : un homme retranché quartier Grâce Dieu / © C.Meunier

De nombreux véhicules de police sont intervenus dans le quartier de la Grâce-de-Dieu où un homme était retranché chez lui depuis 15h30 ce vendredi 7 juin 2019, avant d'être interpellé par le RAID vers 17h30. Une femme, sa conjointe, avait été retrouvée blessée à 12h.
 

Par France 3 Normandie

Un homme était retranché chez lui dans un immeuble à l'angle de la rue des marchands et de l'avenue du docteur Maurice Collin, dans le quartier de la Grâce-de-Dieu à Caen depuis 15h30 heures ce vendredi 7 juin, avant d'être finalement interpellé dans le calme à 17h30 par le Raid avant d'être place en agrde-à-vue. Avant cela, une femme, sa conjointe, avait été retrouvée blessée à 12h au pied de l'immeuble et le périmètre a été bouclé par les forces de l'ordre. Selon la procureur de la République de Caen, la femme a fait une chute du deuxième étage. 
 


De nombreux véhicules de police, ainsi qu'une voiture du RAID, sont intervenus sur place. Les enfants de l'école primaire voisine Viera Da Silva ont d'abord été confinés par mesure de sécurité avant de pouvoir sortir à 16h30. La préfecture du Calvados a appelé les habitants à éviter le secteur. 
 
La police en intervention autour d'un immeuble où un homme s'est retranché dans le quartier de la Grâce-de-Dieu à Caen, le 7 juin 2019. / © C.Meunier / France 3
La police en intervention autour d'un immeuble où un homme s'est retranché dans le quartier de la Grâce-de-Dieu à Caen, le 7 juin 2019. / © C.Meunier / France 3


L'homme a crié "Allahou akbar"

Selon une voisine que nous avons pu joindre au téléphone, "plusieurs cris en arabe ont été entendus et la police a demandé aux habitants du quartier de fermer leurs fenêtres". D'autres voisins interrogés par nos journalistes sur place ont indiqué qu'ils avaient entendu un homme crier : "Allahou akbar". 

Une source préfectorale confirme que "ces cris ont été entendus", tout en précisant "que la personne n'est pas suivie au titre de radicalisation. On est plutôt sur une personne agitée avec un problème psychatrique". 
 


L'homme a été interpellé

L'homme de 30 ans a été interpellé autour de 17h30. Selon les autorités, l'interpellation s'est déroulée sans heurts. La compagne de cet homme, qui avait été trouvée blessée au pied de l'immeuble, est actuellement au bloc opératoire. Une interrogation subsiste : on ignore si elle est tombée en tentant de quitter l'appartement ou si elle a été poussée.

Les forces de police procèdent actuellement à une fouille de l'appartement.

Sur le même sujet

Festival Beauregard 2019 : Paul Langeois tire le bilan

Les + Lus