Football. Un joueur du Stade Malherbe Caen représentera la France aux Jeux Olympiques de Tokyo

Publié le Mis à jour le
Écrit par Boris Letondeur
Kylian MBappé voulait aller aux Jeux Olympiques de Tokyo mais il n'ira pas, au contraire du Caennais Alexis Beka Beka qui ira représenter la France.
Kylian MBappé voulait aller aux Jeux Olympiques de Tokyo mais il n'ira pas, au contraire du Caennais Alexis Beka Beka qui ira représenter la France. © CHRISTOPHE PETIT TESSON/EFE/Newscom/MaxPPP

Pour la première fois depuis Atlanta 1996, l'équipe de France de football s'est qualifiée pour les Jeux Olympiques. Problème : de nombreux clubs refusent de libérer leurs joueurs pour aller à Tokyo. Pas le SM Caen, qui a autorisé Alexis Beka Beka à partir au Japon du 22 juillet au 8 août.

Un Caennais aux JO de Tokyo ! Alexis Beka Beka, Malherbiste pur jus puisque formé au club depuis le plus jeune âge, va représenter les couleurs de la France dans le tournoi olympique de football cet été. Lancé dans le bain professionnel en décembre 2019 par Pascal Dupraz, le jeune joueur peut évoluer au milieu ou en défense. 

On perd un joueur important de notre effectif mais c'est une grande fierté pour le club. Il fait l'objet de beaucoup de sollicitations et c'est très positif de mettre en avant nos jeunes joueurs. 

Olivier Pickeu, président du SM Caen

S'il se retrouve sélectionné, c'est que la plupart des clubs ont refusé de libérer les joueurs appelés par le sélectionneur Sylvain Ripoll, qui a toutes les peines du monde à concocter une liste de 22 joueurs. Parmi la première convocation publié il y a deux semaines, il devrait avoir au moins six joueurs à remplacer : Malang Sarr (Chelsea), Benoît Badiashile (Monaco), Maxence Caqueret (OL), Eduardo Camavinga (Rennes), Jonathan Ikoné (Lille) et Amine Gouiri (Nice). 

Il va se retrouver avec des garçons comme Gignac et Thauvin, c'est l'opportunité de côtoyer des grands joueurs. Il sera aussi sur le village olympique, et pourra ainsi vivre avec des stars d'autres sports. Ce sera une expérience très enrichissante pour lui. Je ne me voyais pas lui refuser ça, et puis on se doit de contribuer à la représentation dans une compétition aussi importante que celle-là. 

Stéphane Moulin, entraîneur du SM Caen

La liste définitive sera dévoilée ce vendredi après-midi par Sylvain Ripoll. Avec Beka Beka, des joueurs comme Enzo Le Fée (FC Lorient), Nathanaël Mbuku (Stade de Reims) et Ismaël Doukouré (Valenciennes AFC) pourrait intégrer les 22. 

La première liste (qui sera donc modifiée en fonction des refus des clubs)

Gardiens : Paul Bernardoni (Angers SCO), Gautier Larsonneur (Stade Brestois).

Défenseurs : Benoît Badiashile (AS Monaco), Anthony Caci (RC Strasbourg), Pierre Kalulu (AC Milan/ITA), Clément Michelin (RC Lens), William Saliba (Arsenal/GBR), Malang Sarr (Chelsea/GBR).

Milieux : Eduardo Camavinga (Stade Rennais), Maxence Caqueret (OL), Jonathan Ikoné (Lille OSC), Téji Savanier (Montpellier HSC), Florian Thauvin (Tigres Monterrey/MEX), Lucas Tousart (Hertha Berlin/ALL).

Attaquants : André-Pierre Gignac (Tigres Monterrey/MEX), Amine Gouiri (OGC Nice), Randal Kolo Muani (FC Nantes), Arnaud Nordin (AS Saint-Etienne).

Réserviste : Maxence Prévot (gardien du FC Sochaux-Montbélliard).

Gioacchini à la Gold Cup

Le Stade Malherbe Caen ne se prive pas seulement d'un joueur pour la reprise de la saison. Il a aussi autorisé l'attaquant Nicholas Gioacchini à participer à la Gold Cup avec les Etats-Unis, l'équivalent de l'Euro pour l'Amérique du Nord. Il s'agira pour lui de sa première compétition internationale et il sera ainsi absent du10 juillet au 1er août. 

Les dirigeants malherbistes doivent avoir une grande confiance en leur groupe et en leurs potentielles futures recrues (annoncées au nombre de deux, un défenseur central et un milieu défensif) pour laisser ainsi partir deux joueurs clés de la saison passée. Beka Beka avait pris part à 27 matchs (1 but), et Gioacchini 32 matchs (5 buts, 1 passe décisive). 

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.