Forcené retranché à Caen : l'homme est un détenu en permission

Publié le Mis à jour le
Écrit par L.A.

L'homme de 54 ans qui a retenu en otage sa compagne durant près de 5 heures en la menaçant d'un couteau, était incarcéré au Centre pénitentiaire de Caen. Il bénéficiait d'une permission de sortie exceptionnelle pour préparer sa réinsertion. 

Mardi 22 mai, à 20 heures, les hommes du RAID donnent l'assaut dans un appartement du quartier de la gare de Caen. Un homme de 54 ans retient sa compagne en otage en la menaçant d'un couteau, depuis près de 5 heures. 

Un différend familial est alors évoqué pour tenter d'expliquer cet accès de fureur, des voisins ayant entendu une violente dispute. L'affaire semble encore plus complexe. L'homme de 54 ans était en permission au moment des faits. Il était incarcéré au Centre pénitentiaire de Caen, condamné pour vols et trafic de stupéfiants. Ce jour-là, il bénéficiait d'une permission de sortie pour lui permettre de préparer sa réinsertion. Selon nos confrères de Ouest France, il avait rendez-vous à Pôle Emploi.



L'homme avait demandé à sa compagne de venir le chercher et de l'emmener chez sa fille. Ce qu'elle a fait. Mais arrivés là-bas, il s'est saisi d'un couteau de cuisine pour menacer sa compagne. Il a ensuite fait sortir sa fille et a gardé son otage jusqu'à l'intervention du RAID, plus de 4 heures plus tard. 



Les motivations de cet homme sont encore floues. Il semblait penser que sa compagne complotait pour l'empêcher de sortir de prison. Mercredi soir, la procureur de la République, Carole Etienne, n'excluait pas une hospitalisation de cet homme dans un établissement spécialisé. L'homme n'avait cependant pas de précédents psychiatriques connus.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité