Gardes à vue, tribunal : les avocats de Caen font grève pour protester contre la réforme des retraites

Les avocats du barreau de Caen réunis le 10 janvier au tribunal administratif / © @GbBalavoine / Twitter
Les avocats du barreau de Caen réunis le 10 janvier au tribunal administratif / © @GbBalavoine / Twitter

Le barreau de Caen réuni en assemblée générale extraordinaire ce lundi 13 janvier a décidé de poursuivre ses actions : la tenue de nombreux procès est compromise. Les avocats sont décidés à demander le renvoi de tous les dossiers.

Par Pierre-Marie Puaud

La grève des avocats commence à peser sur le fonctionnement de la justice. La semaine dernière, le tribunal administratif a reporté l'examen de plusieurs affaires indique le bâtonnier de Caen sur son compte twitter. D'autres juridictions devraient à leur tour être contraintes de revoir le contenu des audiences. Le barreau de Caen appelle les avocats à demander le renvoi de tous les dossiers. Il précise que "ce mouvement pourra être reconduit et impacter les sessions de la Cour d'Assises et de la Cour Criminelle du Calvados et de l'Orne".
 

Boycott des gardes à vue


Les avocats sont en outre déterminés à ne plus accepter les désignations "pour toutes les permanences pénales et les gardes à vue (...), pour les insctructions correctionnelles et criminelles, pour les permanences liées à l'accès aux droits et pour le contentieux des libertés, le droit des étrangers et les mineurs". La liste n'est pas exhaustive.
 


Les avocats du barreau de Caen, galvanisés par leur coup d'éclat devant la minisre de la justice - l'image des robes noires jetées devant Nicole Belhoubet a fait le tour du monde sur les réseaux sociaux - semblent plus remontés que jamais. Samedi, une trentaine de robes noires participaient à la manifestation inter-professionnelles dans les rues de Caen. Et ce lundi matin, ils se sont brièvement rassemblés devant la cour d'Appel avant la rentrée solennelle du conseil des Prud'hommes.


En vidéo : les avocats jettent leur robe au pied de la ministre de la garde des sceaux le 8 janvier 2020 :
 

À Rouen aussi, les avocats sont déterminés : ce lundi 13 janvier, ils ont accrochés leur robes aux grilles du tribunal :
 

Sur le même sujet

Les + Lus