Avant l'hommage à Deauville, Morgan Freeman en Normandie sur les traces de son passé

L'acteur américain Morgan Freeman. Le festival de Deauville lui rendra hommage ce vendredi 7 septembre / © KEVIN WINTER / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
L'acteur américain Morgan Freeman. Le festival de Deauville lui rendra hommage ce vendredi 7 septembre / © KEVIN WINTER / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Le festival du cinéma américain de Deauville rend hommage à Morgan Freeman ce vendredi 7 septembre. L'acteur américain est déjà arrivé en Normandie. Fils d'un vétéran de la seconde guerre mondiale, il était à Arromanches ce jeudi.

Par CM

C'est un visiteur un peu particulier que le musée du débarquement d'Arromanches a accueilli ce jeudi. L'acteur américain Morgan Freeman a passé une vingtaine de minutes sur ce site (il a notamment assisté à une projection dans le cinéma circulaire) et s'est prêté de bonne grâce au jeu de la photo souvenir avec le personnel du musée. Passionné d'histoire et ancien militaire (il a servi durant quatre ans dans l'US Air Force, de 1955 à 1959), le comédien de 81 ans s'est également sans doute rendu sur ces lieux de mémoire pour des raisons personnelles.  Son père, Morgan Porterfield Freeman, était un vétéran de la seconde guerre mondiale.
 
Sur la photo diffusée ce jeudi sur Twitter par le Musée du Débarquement, Morgan Freeman porte un gant blanc. En 2008, l'acteur a été victime d'un grave accident de voiture au cours duquel il perdu toute motricité dans sa main gauche. "Ma main gauche ne fonctionne plus, elle est paralysée. Et cette paralysie m’empêche d’accepter malheureusement de nombreux rôles", expliquait-il à nos confrères de Télé Star en 2014. La filmographie de l'acteur américain ne cesse néanmoins de s'allonger au fil des années. On le verra prochainement dans "Casse-Noisette et les Quatre Royaumes" réalisé par Lasse Hallström et Joe Johnston.

L'acteur, dont la filmographie compte aujourd'hui une centaine de films (rien que pour le cinéma), sera à l'honneur ce vendredi 7 septembre à Deauville. Le festival du cinéma américain rendra hommage à cet immense comédien, révélé sur le tard (dans les années 80) avec les film "La rue" et "Miss Daisy et son chauffeur" et oscarisé en 2005 pour son rôle dans "Million dollar baby" de Clint Eastwood.  

Sur le même sujet

Chevron, la sécurité dans une usine Seveso de la zone industrielle du Havre

Les + Lus