Archéologie, tableaux, objets d'art : que trouvera-t-on dans l'extraordinaire futur musée Gandur à Caen ?

À l’issue d'un feuilleton de plus d'un an et demi, c'est donc à Caen que Jean Claude Gandur a décidé d'implanter son extraordinaire collection. Le milliardaire suisse l'a annoncé ce vendredi 24 mai dans un entretien au journal Le Monde. Égyptologie, peintures, objets d'art : qu'y aura-t-il dans le futur musée ?

Le Musée Gandur s'implantera donc à Caen, le milliardaire suisse a dévoilé son choix ce vendredi 24 mai. L'édifice sera situé à côté du Mémorial, près de la colline aux Oiseaux, au nord-ouest de l'agglomération.

Un emplacement de choix, par sa grandeur, mais aussi par son accessibilité, à quelques centaines de mètres du périphérique et sera bientôt desservi par le tramway. 

C'est un lieu magique, connu de la population caennaise, qui a l'habitude d'y aller. Le terrain a été déterminant dans le choix.

Jean Claude Gandur

Des centaines de tableaux, des milliers de pièces d'archéologie

Sur une surface de 3 500 m², le milliardaire suisse a confié au Monde qu'il souhaitait ériger une sorte d'atrium, une construction "horizontale, qui ne soit pas d'un bloc, mais constitué de jeux d'emboîtements, à l'image du Musée Glenstone, situé près de Wahsington".

Au sein d'un grand espace de verdure, il souhaite "utiliser le parc comme un argument pour faire venir des gens dans le musée".

Chacun de ces compartiments pourrait être dédié à une thématique bien précise, car la collection de Jean Claude Gandur transcende les genres. Il s'agit de l'une des dix collections privées les plus importantes du monde. 3 500 œuvres, dont 850 tableaux et 1 200 pièces d’archéologie, en grande partie d'origine égyptienne.

Caen, tout d'un coup, aurait l'un des plus importants musées mêlant beaux-arts, égyptologie, mobiliers d'art en France. À côté du Mémorial, ce serait un pôle culturel absolument inédit, entre l'histoire et l'art.

Stéphane Grimaldi, ancien directeur du Mémorial de Caen (janvier 2023)

Des pièces d'archéologie

La Fondation Gandur dispose d'une collection archéologique fournie d'environ 1 250 objets. On y trouve des pièces de l'archéologie classique, mais aussi et surtout des vestiges de l'Égypte ancienne.

Des objets du quotidien aux statuettes de divinités, des stèles de hiéroglyphes aux bustes de pharaons en passant par des amulettes, 630 œuvres racontent l'époque tant fantasmée de l'empire égyptien. 

Des œuvres des beaux-arts

La Fondation possède près de 1 230 œuvres contemporaines (XXe siècle) avec, comme courants de prédilection, l'abstraction de la seconde école de Paris, le mouvement CoBrA, la figuration narrative, le Nouveau Réalisme et Supports/Surfaces.

La collection offre un ensemble cohérent, composé essentiellement de peintures européennes d’après-guerre, ce qui en fait la collection d’œuvres de cette période la plus importante après celles du Musée national d'art moderne de la Ville de Paris et du Centre Pompidou.

Fondation Gandur pour l'Art

400 objets d'arts décoratifs

Du Moyen Âge à l'art baroque, au mobilier français du XVIIIe siècle, la collection d'arts décoratifs de la Fondation Gandur rassemble principalement des objets réalisés entre le XIIe et le XVIIIe siècle.

Elle regorge de sujets chrétiens et antiques, de meubles et objets d'art du monde entier ou encore d’une quarantaine d’horloges, réalisées entre la Renaissance et le siècle des Lumières. 

Des fabrications artistiques ethnologiques précolombiennes et océaniques

À travers les cultures de l'Amérique précolombienne et océanique, le chamanisme et les rites initiatiques sont les thématiques structurantes de la collection ethnologique de la Fondation Gandur pour l'Art. 

Les œuvres artistiques de la collection dévoilent les civilisations olmèque, aztèque et maya d’Amérique centrale ainsi que les cultures andines des Incas et des Mochicas en Amérique du Sud.

Les artefacts océaniens témoignent de la fascination des Européens pour l'univers à la fois étrange et étonnant de ces peuples de la fin du XIXe siècle. 

L'art contemporain africain et de la diaspora

Peintures, œuvres textiles, sculptures et photographies : la collection art contemporain africain et de la diaspora rassemble plus de 420 œuvres. Elles ont été réalisées par des artistes entretenant des liens forts avec le continent, du Maghreb à l'Afrique australe. 

Outre les collections thématiques, la Fondation Gandur pour l'art a aussi créé près d'une trentaine d'expositions, tantôt sur l'abstrait, tantôt sur la pop culture ou l'archéologie, bien souvent en regard avec la société actuelle. 

D'ailleurs, Jean Claude Gandur promet un musée "très moderne avec un modèle qui permet de le projeter dans l'avenir, avec énormément de technologies".

Pour ce faire, le collectionneur suisse entend utiliser "au maximum ce qu'offrent les technologies d'aujourd'hui pour mettre en valeur les objets", à savoir l'immersion, la 3D, et l'intelligence artificielle. 

L'actualité "Insolite" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Insolite" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité