• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Il y a six ans, le 22 juillet 2013, un orage cataclysmique s'abattait sur Caen

Le quartier de la gare de Caen le 22 juillet, après le passage de l'orage. / © XJ
Le quartier de la gare de Caen le 22 juillet, après le passage de l'orage. / © XJ

Alors qu'une nouvel épisode caniculaire est annoncé cette semaine, petit retour dans le temps, six ans plus tôt, jour pour jour, quand un véritable déluge s'abattait sur Caen.

Par CM

Un nouvel épisode caniculaire débute ce lundi 22 juillet selon Météo-France. Vingt et un département du Sud-Ouest et du Centre-Ouest ont été placés en vigilance orange depuis six heures ce matin. Si la Normandie est encore épargné par cette hausse du mercure cela ne devrait pas durer. Dés ce mardi, la région sera à son tour confrontée à de fortes chaleurs. Ironie de l'histoire, six ans plus tôt, les Caennais se retrouvaient les pieds dans l'eau.
 

Les prévisionnistes avaient annoncé un épisode orageux sur la capitale bas-normande. Mais ils ne s'attendaient pas à une telle violence. Il était environs 16 h 30 quand le tonnerre a commencé a grondé dans le ciel de l'agglomération caennaise. avant que les éléments ne se déchaînent sur la ville : des grêlons de trois centimètres, des rafales de vent atteignant les 80 km/h et surtout des trombes d'eau. En 2 h 30 à peine, il est tombé plus d'une fois et demi, voire deux fois ce qu'il tombe habituellement au mois de juillet. Par certains endroits, le niveau de la crue a atteint en quelques minutes jusqu'à un mètre.
 
22 juillet 2013 : un orage cataclysmique à Caen
Plusieurs quartiers de la ville, comme celui de la gare, ont été inondés. Ce lundi 22 juillet 2013, les sapeurs-pompiers de Caen et d'autres soldats du feu venus des communes alentours en renfort sont intervenus plus de 700 fois. Les sous-sols de la maison d'arrêt de Caen, du tribunal de grande instance, de la banque de France et du musée des beaux-arts se sont retrouvés sous l'eau. Plusieurs bâtiments accueillant du public ont dû être évacués. Les maires de l'agglomération avaient dans les plus brefs délais demandé la reconnaissance de l'état de catastrophe naturelle. 19 communes avaient obtenu ce classement.
 


Hormis la violence de cet épisode, ce qui frappe également c'est l'extrême localisation de ce violent orage, circonscrit à la seule agglomération caennaise comme le montre cette photo pris le 22 juillet au rond-point d'Evrecy, au sud-ouest de Caen.
 
Caen vue du sud-ouest (Evrecy) au moment de l'orage. On distingue nettement la cellule orageuse du ciel qui l'entoure. / © Sebastien Delasalle
Caen vue du sud-ouest (Evrecy) au moment de l'orage. On distingue nettement la cellule orageuse du ciel qui l'entoure. / © Sebastien Delasalle

 

Sur le même sujet

Eté 2019 dangereux à Acquigny (Eure)

Les + Lus