Jean-François Ballester, l'entraîneur caennais du patineur Bruno Massot est décédé

Il avait 53 ans. Jean-François Ballester qui entraînait le champion olympique caennais Bruno Massot depuis l'âge de 7 ans, est décédé d'une crise cardiaque. Il avait suivi en Allemagne le patineur qui a tout remporté, titre de champion du monde et titre olympique.
Avec Bruno Massot et sa partenaire allemande Aljona Savchenko après son titre olympique, en avril 2018
Avec Bruno Massot et sa partenaire allemande Aljona Savchenko après son titre olympique, en avril 2018 © Newscom/MaxPPP
Jean-François Ballester était presque né sur la glace dans une famille de patineurs. Sa mère était coach à Rouen, sa soeur dans leur ville de Louviers. Dans les années 90, il a créé l'association Acsel, à la patinoire de Caen.

Il aurait pu mener lui-même une grande carrière de patineur mais c'est en tant qu'entraîneur qu'il s'est révélé.
Selon nos confrères du journal sport à Caen : "À 5 ans, Jean-François Ballester débutait une carrière de patineur qui allait le mener au plus haut niveau français dans la catégorie juniors. En couple, déjà. Mais malgré un titre national et une sélection pour les championnats du monde, son avenir dans le patinage artistique allait vite s’assombrir." 
« À 19 ans, j’ai arrêté ma carrière confiait il à Sport à Caen en 2014, par manque de courage. Je préférais la fête" disait-il.

 

A gauche, grand sourire et bonne humeur : Jean François Ballester est aux côté de Bruno Massot et sa compagne dans l'équipe Allemande.
A gauche, grand sourire et bonne humeur : Jean François Ballester est aux côté de Bruno Massot et sa compagne dans l'équipe Allemande.


En 1994, il rencontre Bruno Massot, alors enfant. Et très vite en fait un champion junior. Ils ne se quitteront plus, puisque Jean-François Ballester l'a suivi en Allemagne où le patineur caennais vit depuis quelques années. C'est avec la nationalité allemande que le jeune caennais a d'ailleurs décroché ses deux grands titres : l'or au mondial et l'or aux derniers JO d'hiver en Corée du Sud. 

Jean-François Ballester est mort d'une crise cardiaque dimanche 2 décembre. Il avait 53 ans.


 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sport patinage sur glace