L'ancien directeur de l'école des profs de Caen condamné en appel pour harcèlement

Publié le Mis à jour le
Écrit par Emilie Flahaut
Ce mercredi 29 septembre 2021, Stanislas Hommet a été condamné par la cour d’appel de Caen à 15 mois de prison avec sursis
Ce mercredi 29 septembre 2021, Stanislas Hommet a été condamné par la cour d’appel de Caen à 15 mois de prison avec sursis © Ouest France

La sentence est la même que celle prononcée en première instance : 15 mois de prison, assortis d’un sursis probatoire pendant deux ans pour Stanislas Hommet pour des faits de harcèlement moral et sexuel quand il dirigeait l'école du professorat et de l'éducation ( Espé, ex-IUFM) de Caen.

Stanislas Hommet, 50 ans, est également dans l’obligation de se soigner. Il n'a plus le droit d’entrer en contact avec ses victimes. Douze enseignants, étudiantes et personnels administratifs avaient dénoncé, notamment, des humiliations publiques.

Le harcèlement sexuel retenu

En première instance, des accusations de harcèlement sexuel portées par deux femmes avaient été écartées par le tribunal judiciaire de Caen. La cour d'appel les a finalement retenues.  

L’ancien directeur de l’Espé a maintenant cinq jours pour éventuellement se pourvoir en cassation.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.