Les pompiers appelés pour une fuite de produit chimique dans le secteur du CHU de Caen

Publié le
Écrit par CM
Photo d'illustration : Exercice d'intervention chimique de pompiers dans l'est de la France
Photo d'illustration : Exercice d'intervention chimique de pompiers dans l'est de la France © PHOTOPQR/L'EST REPUBLICAIN

Les sapeurs-pompiers sont intervenus dans la nuit de jeudi à vendredi dans une usine de circuits électroniques, sur la zone du Mont-Coco, à proximité du CHU de Caen.

La situation est sous contrôle, assure ce vendredi matin la préfecture du Calvados. C'est un agent de sécurité qui a donné l'alerte ce jeudi soir. Les sapeurs-pompiers ont étté appelés pour intervenir sur le site de la société Murata. L'entreprise, installée rue de la Girafe dans la zone industrielle du Mont-Coco, à proximité du CHU, fabrique des circuits électroniques. Un dégagement de fumée a été détecté sur le site aux environs de 22 heures.

Ce dégagement de fumée était en fait du tétrachlorure de titane, un gaz dérivé du chlore très toxique qui entreposé à l'état liquide dans une bonbonne dont il s'est échappé. Une trentaine de soldats du feu ont été déployés. Ils ont procédé à l'évacuation des 14 employés qui se trouvaient alors sur le site. L'un d'entre eux a été directement exposé à ces émanations mais son état n'a pas nécessité une évacuation médicale immédiate. L'opération menée par les pompiers s'est achevée au coeur de la nuit, vers 3 heures du matin ce vendredi 31 décembre. 

Selon les services de l'Etat, le produit chimique a été absorbé et le risque de pollution environnementale est écarté. Néanmoins, la préfecture indique qu'elle va procéder à des analyses complémentaires. 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.