• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

LOCB : Les artistes commémorent la grande guerre.

Régis Perray pose ses "Petites fleurs de l'apocalypse" au bas des murs du Musée des Beaux Arts et de l'Artothèque de Caen.
Régis Perray pose ses "Petites fleurs de l'apocalypse" au bas des murs du Musée des Beaux Arts et de l'Artothèque de Caen.

Les cérémonies et les hommages se multiplient pour célébrer la fin des combats le 11 novembre 1918.
De nombreux artistes y ajoutent une mise en garde… La der des ders n’était pas la der des ders.
 

Par Bertrand Goulet

Falaise accueille jusqu’en décembre les œuvres de Tardi, auteur et dessinateur de bande dessinée. Des œuvres dont une grande partie est consacrée à la guerre 14/18.
Ce jeudi 8 novembre 2018, il est venu au Forum pour accompagner son épouse Dominique Grange qui chante « Putain de guerre, le dernier assaut » avec le groupe Accordzéâm.
Jacques Tardi participe à ce vibrant plaidoyer contre la guerre avec des lectures illustrées sur grand écran par ses dessins.
Au Musée des Beaux Arts et à l’Artothèque de Caen ce sont « Les petites fleurs de l’apocalypse » de Régis Perray qui viendront titiller nos esprits en s’insinuant dans tous les espaces de ces deux lieux de cultures. Des petites fleurs symboles de renaissance que l’artiste à déjà posé au bas des murs de Roanne, Drancy, Lille, Bruxelles ou encore Nantes, pour marquer chaque maison et chaque famille frappées par les rafles juives de l’autre grande guerre.
A voir et à vivre jusqu’au 31 aôut.
 
LOCB : Les artistes commémorent la grande guerre.

 

Sur le même sujet

toute l'actu musique

Grand Corps Malade dans LOCB

Les + Lus