Deux golfs normands vandalisés à coups de bêche : "On n'a jamais vu ça, c'est incompréhensible"

Les auteurs des dégradations ont ravagé les greens à coups de bêche. Une action incompréhensible pour les directeurs des deux golfs normands.

Les jardiniers du golf de Biéville-Beuville ont fait l'amère découverte ce jeudi matin à 6h. En inspectant le parcours, à tâtons à cause de l'épais brouillard ce jeudi 7 septembre, ils ont découvert un parcours totalement ravagé, des mottes arrachées et des messages inscrits à la bombe de peinture "eau secours", "accaparement" ou encore "stop golf".

Les terrains de golf de Caen la Mer et de Vire La Dathée ont été tous deux vandalisés dans la nuit du mercredi 6 au jeudi 7 septembre 2023. 

"On n'a jamais vu de dégradations comme ça auparavant. Cinq greens ont été saccagés à la bêche. On a dû fermer une partie du parcours ce matin. C'est tout le travail splendide réalisé par les équipes ici qui est ravagé en une nuit" se désole Maxime Morel, directeur du golf de Caen.

Depuis l'aurore, les jardiniers s'affairent pour replanter le gazon arraché et combler les trous à l'aide de sable pour redonner de l'allure au terrain.

Une action revendiquée aux médias

Les faits ont été revendiqués par le collectif La Ronce, dans un message dactylographié déposé dans la boîte aux lettres de France 3 Normandie. Les auteurs des dégradations y font savoir que "les golfs de Biéville-Beuville et de la Dathée ont été "jardinés" dans la nuit du 6 au 7 septembre afin de dénoncer l'accaparement des terres et de l'eau, ainsi que la pollution des sols et des eaux, pour le loisir de quelques privilégiés" écrit La Ronce, qui se décrit comme un collectif qui défend le vivant et se dresse contre ceux qui le détruisent.

Mais pour Maxime Morel, "rien ne justifie qu'on puisse dégrader des biens. Surtout qu'il y a là une méconnaissance du monde du golf. Nous avons des labels écoresponsables et nous n'avons pas utilisé une goutte d'eau depuis le mois de juin pour entretenir les greens. Et là, on a dû arroser ce matin pour réparer les bêtises de ces pseudo-écologistes. On marche sur la tête" déplore le directeur du golf de Caen.

durée de la vidéo : 00h01mn51s
Les auteurs des dégradations ont ravagé les greens à coups de bêche. Une action incompréhensible pour les directeurs des deux golfs normands. ©Boris Letondeur et Anais Guérard : France 3 Normandie

Du côté du golf club de Vire La Dathée, également touché par ces dégradations, c'est la même interrogation quant au choix du golf comme symbole. "Nous sommes un golf zéro phyto, sans produit polluant. L'école de golf débute à 80 euros l'année et nous n'arrosons que le strict minimum. Ces personnes très courageuses ont détruit le travail d'une équipe" dénoncent les gérants du golf de Vire la Dathée sur leur page Facebook, entre colère et incompréhension.

Les équipes des deux structures normandes se disent surtout "impactées moralement". Comme le golf de Vire, celui de Biéville-Beuville devrait porter les stigmates des dégradations "un à deux mois" selon Maxime Morel. "Mais on va pouvoir rouvrir dans des conditions à peu près normales demain et le Grand Prix de ce week-end n'est pas remis en cause".

Les gendarmes de l'identification criminelle ont fait les premiers relevés sur le terrain de Biéville-Beuville. L'entreprise gestionnaire du terrain va porter plainte ainsi que la communauté urbaine Caen-la-mer.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité