Ophtalmos : près de 5 mois pour obtenir un rendez-vous en Normandie

Il y a de moins en moins d'ophtalmologues et les délais d'obtention d'un rendez-vous s'allongent. / © Lionel Vadam - MaxPPP
Il y a de moins en moins d'ophtalmologues et les délais d'obtention d'un rendez-vous s'allongent. / © Lionel Vadam - MaxPPP

Il est de plus en plus compliqué d'opbtenir un rendez-vous chez un ophtalmologue. En Normandie, le délai d'attente moyen est de 140 jours, soit quasiment cinq mois. 

Par Boris Letondeur avec Singh Kanwaljit

La désertification médicale est l'un des maux de nos campagnes. Si l'on évoque souvent la pénurie de médecins généralistes, il ne faut pas oublier celles des spécialistes, notamment des ophtalmologues. Depuis plusieurs années il y a moins d’ophtalmologistes formés que de praticiens qui partent à la retraite. Parmi les diplômés, la plupart s'installe dans les grandes villes et non en zone rurale.

Dans la région, l'Orne détient la palme de l'attente la plus longue. Il faut compter en moyenne 150 jours entre la prise de rendez-vous et la rencontre avec le praticien. Dans la Manche, le délai est de 134 jours, et dans le Calvados, 132. Il est recommandé de voir un ophtalmologue tous les trois ans, au minimum, tous les ans une fois les 6 ans passés. 

Des ordonnances à validité variable


La durée de validité des ordonnances de lunettes varie selon l'âge. En dessous de 16 ans, elle est valable un an. Le délai passe à 5 ans jusqu'à 42 ans, puis redescend à 3 ans une fois cet âge dépassé. Pour les lentilles, il existe moins de tranches d’âge. Si le patient a 16 ans ou plus, l’ordonnance est valable 3 ans, s'il est plus jeune, ce ne sera qu'une seule année. Cela dit, parfois, les praticiens peuvent choisir d'abaisser les durée de validité.

En cas de grande difficulté pour obtenir un rendez-vous, il est possible de passer par un orthoptiste, qui peut également prescrire des lunettes. Toutefois, il reste sous le contrôle d’un ophtalmologue qui doit valider l’ordonnance que le patient recevra chez lui sous quelques jours. 

 

A lire aussi

Sur le même sujet

lncendie Lubrizol : les syndicats de policiers reçus par le préfet de Normandie

Les + Lus