Paroles de citoyens : Lara, étudiante "On demande de pouvoir étudier dans de bonnes conditions."

Des étudiants caennais ont organisé leur Grand débat national le 12 février dernier. Parmi eux, Lara. Elle a accepté de nous livrer sa parole de citoyenne, étudiante, militante et engagée.

© JB Pattier
Lara Lemaire est présidente de l’UNEF à l'Université de Caen
Elle est venue participer au Grand Débat, le 12 février, pour porter la parole étudiante, notamment en ce qui concerne la question des frais de scolarité pour les étudiants extra européens, intitulé "Bienvenue en France"
 

"Bienvenue en France", rejeté par l'UNEF


Ce projet prévoit de faire passer ces frais à 2 770€ pour une inscription en licence et 3 770€ pour un master ou un doctorat, ce qui est inacceptable pour l'UNEF. Ce rejet a été signifié dans de nombreuses instances, y compris l'Université de Caen. Certaines Universités ainsi que la Conférence des Présidents d'Universités ont rejoint ce point de vue. Venir en témoigner au Grand débat est pour Lara Lemaire une opportunité de se faire entendre qui s'ajoute aux expressions des assemblées générales étudiantes et aux manifestations de rue.

Ca fait beaucoup d'années qu'à l'Université on n'est pas entendus. Sur la mobilisation de Parcours sup l'année dernière on n'a pas té entendus. Aujourd'hui on parle d'étudiants et étudiantes qui ne pourront pas venir étudier en France. Ici on est dans un Etat démocratique alors on doit pouvoir être entendus.
Lara Lemaire, présidente de l'UNEF Caen


Lara milite pour les revendications de l'Unef sur la question de l'accueil des étudiants étrangers en France : abandon de l’augmentation des frais d’inscription, facilitation des procédures administratives (assouplissement des justificatifs financiers et d’hébergement, gratuité de la demande de titre de séjour, uniformisation des tests de langue française et mise en place de préparations au test), mise en œuvre effective du titre pluriannuel de séjour dès la première année universitaire et de manière automatique, augmentation du nombre de vœux et de places sur la plateforme de Campus France, accès à la procédure complémentaire de Parcoursup, suppression du critère de nationalité dans l’accès à l’ensemble des aides sociales et des résidences attribuées par les CROUS.
 


Le Référendum d'Initiative Citoyenne

Lara Lemaire est très mitigée sur la question d RIC, le Référendum d'Initiative Citoyenne. Si la demande d'un RIC lui parait encourageante dans un contexte de désaffection pour les urnes, elle constate que des militants d'extrême droite investissent le débat des Gilets jaunes. Or elle craint qu'en conséqunce, des droits prédédemment acquis, comme la peine de mort ou le mariage pour tous soient remis en questions.

Le RIC doit servir à gagner des droits et pas remettre en cause ceux que l'on a déjà.
 

Paroles de citoyens, Lara Lemaire, présidente de l'UNEF Caen ©France 3 Normandie


Les propositions de l'UNEF pour le Grand débat national


Parmi les propositions de l'UNEF pour l'enseignement supérieur : une augmentation des bourses étudiantes, l'arrêt de la précarisation de la jeunesse (47% des étudiants sont salariés)

On demande juste de pouvoir dormir la nuit. On demande pas plus de vacances ou des bonbons au gouter à la cafète. On demande de pouvoir étudier dans de bonnes conditions.



 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
gilets jaunes société grand débat national éducation université