Un réveil matinal pour les candidats des Olympiades des métiers

C'est parti pour trois jours d'une compétition mettant aux prises 670 apprentis dans 57 métiers au parc des exposition à Caen. Pour la délégation normande, un réveil musculaire était prévu tôt ce matin. Reportage. 

Les 670 apprentis qui vont se mesurer les uns aux autres dans 57 métiers au parc des expositions à Caen lors des Olympiades des métiers (29 novembre - 1er décembre) ont un rythme de vie digne d'athlètes de haut-niveau. Jeudi 29 novembre, les membres de la délégation normande ont effectué un réveil musculaire dans leur hôtel. L'objectif était pour ces apprentis de monter en température pour aborder de la meilleure façon leur tournoi. 

Pas forcément facile pour tout le monde. "Moi le réveil de base, c'est à 11h. Donc se réveiller à 5h50, ça change. Mais c'est pour la bonne cause", a confié l'un des candidats à France 3 Normandie.