Roland Garros. Pourquoi Jules Marie n'a pas été gâté par le tirage au sort des qualifications

Ce mardi 21 mai, Jules Marie est de retour à Roland Garros. Neuf ans après sa dernière participation aux qualifications du grand chelem parisien, le tennisman caennais va tenter d'accéder au tableau final, mais le tirage au sort ne lui a pas été favorable.

Jules Marie va de nouveau tâter la terre battue parisienne en compétition officielle. Après avoir participé aux qualifications de Roland Garros à deux reprises, sur invitations, en 2014 et 2015, le Caennais est de retour. Une participation qu'il ne doit qu'à lui-même, après un retour sur le circuit guidé par ses exploits lors de l'Open de Caen. 

Il y a deux ans et demi, il se lançait le défi de remonter près de 800 places au classement mondial ATP pour pouvoir participer à nouveau au Grand chelem français. Ce mardi, il a atteint ce défi fou. Évidemment, il aimerait faire mieux qu'un seul petit match à Roland Garros, et tenter d'accrocher le tableau final. 

Un tirage au sort difficile

Cela dit, le Caennais a passé le cut in extremis, et sa 225e place mondiale ne l'a pas protégé lors du tirage au sort des qualifications la semaine dernière. Résultat des courses : il défie son compatriote Titouan Droguet (146e à l'ATP).

A 22 ans, le Francilien est un grand espoir du tennis français. Surtout, il a laminé le Normand il y a à peine 15 jours. C'était lors du tournoi Challenger de Francavilla al Mare en Italie, Titouan Droguet avait expédié le match en à peine 48 minutes, le temps pour lui de coller un sévère 6/1, 6/0 à Jules Marie.

"C'est même pas frustrant parce qu'en fait, je n'ai aucun regret sur le match. Il a été dix fois, cent fois meilleur que moi. Il adore la terre battue et joue dessus depuis quatre à six semaines. Pour moi, ce n'était que mes premiers points sur terre, je ne peux pas être au top tout de suite", avait-il expliqué sur sa vidéo de débrief sur Youtube. 

L'appui des membres de sa communauté

D'autant plus que la terre battue n'est pas la surface de prédilection du Caennais, qui est plus performant sur dur. Espérons pour Jules Marie qu'il aura réussi à bien décrypter le jeu de son adversaire du jour. Quoi qu'il en soit, il aura pour sûr un public acquis à sa cause. Des dizaines, voire des centaines de Breakers, les membres de sa communauté sur les réseaux sociaux, devraient garnir les gradins du court 14. 

L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité