La soprano caennaise Sabine Devieilhe grande gagnante des Victoires de la musique classique 2018

Déjà primée en 2013 et 2015, la soprano Sabine Devieilhe, native d'Ifs, a remporté ce vendredi soir deux Victoires de la musique classique.

Sabine Devielhe a reçu ce vendredi soir la Victoire de l'artiste lyrique
Sabine Devielhe a reçu ce vendredi soir la Victoire de l'artiste lyrique © JEAN-PIERRE CLATOT / AFP
Et de quatre ! La soprano Sabine Devieilhe est la grande gagnante des Victoires de la musique classique 2018, dans une soirée pourtant dominée par les hommes. Elle a remporté ce vendredi soir le prix de l'artiste lyrique de l'année et celui du meilleur enregistrement (l'album Mirages, avec l'ensemble Les Siècles de François-Xavier Roth). La cantatrice normande avait déjà été primée lors de cette cérémonie en 2013 (révélation) et 2015 (artiste lyrique).

Sabine Devieilhe victoire 2018 prix
Dabine Devielhe victoire 2018 Messenger
Sabine Devieilhe est "bas-normande": elle a grandi à Ifs, près de Caen, dans le Calvados. Issue d'une famille de musiciens, elle fait "ses premières gammes" à l'âge de 6 ans à l'école de musique de sa commune. À douze ans, elle entre au Conservatoire de Caen pour apprendre ... le violoncelle.

C'est sur les conseils de ses professeurs qu'elle opte finalement pour le chant. Après avoir eu son bac au lycée Malherbe, Sabine Devieilhe part pour Rennes où elle obtient sa licence de musicologie. Dès 2008, elle entre au Conservatoire de Paris dans la classe de chant de Pierre Mervant. Elle en ressort en 2011 avec une mention "très bien" et les félicitations à l'unanimité du jury". et très vite sa carrière décolle. Deux ans plus tard, elle reçoit sa première Victoire de la musique classique.

Sabine Devieilhe est de retour cette semaine "à la maison" avec deux représentation des "Dialogues des Carmélites" au théâtre de Caen.

Elle donnera également un troisième concert, gratuit cette fois-ci, ce dimanche 25 février pour collecter des dons au profit de la recherche contre une maladie orpheline dont souffre son neveu de 10 ans. Accompagnée de plusieurs chorales et musiciens de la région, ainsi que de soeur Florence, elle interprétera la Messe en ut mineur de Mozart à l'église Notre-Dame-de-la-Gloriette, à 17 heures



Poursuivre votre lecture sur ces sujets
musique culture
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter