Succès pour la web-série "Résistance", tournée dans le Calvados

Depuis sa sortie sur Youtube le vendredi 18 juin, date choisie en référence à l’appel du Général de Gaulle, la web-série "Résistance" a reçu plusieurs récompenses. La première saison avait été entièrement tournée en Normandie.

Mêler à la fois Histoire et humour, tel est le pari de la web-série Résistance. Avec des épisodes de 6 à 12 minutes, le spectateur plonge dans une intrigue qui a des airs de La Grande Vadrouille ou de Kamelott. « On suit des loosers magnifiques durant la Seconde Guerre mondiale », explique Maxime Chefdeville, auteur-réalisateur.

Un groupe de résistants normands est retranché dans la forêt. Ils vont lutter avec leurs capacités, parfois un peu limitées, contre l’occupation allemande. Des actions grandiloquentes comme détruire ou saboter un pont, empêcher l’inauguration d’un bâtiment par le maire...

Maxime Chefdeville, auteur-réalisateur

 

Un tournage entièrement normand

La série, tournée majoritairement dans le département du Calvados, porte à l’écran plusieurs endroits : Honfleur, Château de Canon, Pont-l’Evêque, les bords de l’Orne, la gare de Pont Erambourg… Des lieux qui n'ont pas été retenus au hasard par Maxime Chefdeville, lui-même normand : « Toute l’équipe est de la région alors, même si on travaille énormément à Paris, ça nous tenait à cœur de filmer notre patrimoine et parler de nos petits villages. »

 

Des dizaines de récompenses

Alors que 11 épisodes sur 12 sont déjà disponibles sur YouTube, la série produite par French Corp totalise plusieurs milliers de vue. Sans oublier une soixantaine de sélections et 26 prix parmi lesquels le « Prix du public de la meilleure web-série » au Festival de Luchon ou encore le «Prix de la meilleure série digitale internationale » lors du Series Fest de Denver.

 

Si la série aspire à attirer encore plus de spectateurs, ce palmarès encourage Maxime Chefdeville et son équipe : « Étant donné qu’on n’est pas rémunérés, quand on gagne un prix, ça met un coup de projecteur. Surtout, ça permet de démarcher des chaînes de télévision et ça c’est l’objectif, le graal. » Trouver un diffuseur est d'ailleurs la condition pour une deuxième saison.

D'ici là, le dernier épisode de la saison 1 sera diffusé à la rentrée.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité