Des supporters du Stade Malherbe privés de coupe de France par arrêté préfectoral mais ils iront à Rennes quand même

C'est devenu une habitude en championnat mais en coupe de France, c'est plus rare. En rappelant les différents heurts entre ultras rennais et ultras normands depuis 2014, la préfecture d'Ille-et-Vilaine interdit aux supporters caennais de se rendre individuellement au match, samedi. 

Photo d'illustration-  Tribune des supporters lors d'un Caen-Rennes, le 21 février 2016.
Photo d'illustration- Tribune des supporters lors d'un Caen-Rennes, le 21 février 2016. © Marc Ollivier/Maxppp
Drôle de coup dur quelques heures avant le match et la reprise de la compétition en 2020.
S'ils ne sont pas transportés en bus identifié et encadré par les forces de l'ordre, tout supporter du stade Malherbe Caen, se revendiquant comme tel ou portant les couleurs du club, ne pourra entrer dans l'enceinte du vélodrome qui accueille les 32ème de finale de la Coupe de France, ce samedi 4 janvier 2019, ni même se promener en centre-ville, à Rennes.

Une interdiction de déplacement qui n'est pas une première. En championnat, et depuis 2014, ce type d'arrêté est quasi systématique à chaque match entre le Stade Rennais et le Stade Malherbe Caen. Mais cette fois, il s'agit de rencontrer un petit club, le FC Guichen, n'évoluant pas dans la même division.
Par ailleurs, l'esprit de la Coupe de France est celui d'une fête, qui d'un coup vient de s'assombrir.

 
Twitter- l'intégralité de l'arrêté publié par la Préfecture d'Ille-et-Vilaine
 
 

Des affrontements depuis 2014



Tout au long de son arrêté, la Préfecture rappelle les faits "historiques " entre supporters de Caen et de Rennes entre 2014 et 2018. Mais il faut bien noter que chacun d'entre eux (voir ci-dessus) sont liés à des rencontres entre le Stade Rennais et le Stade Malherbe, pas avec un autre club breton.

Or samedi 4 Janvier, le match se jouera à Rennes mais ni dans l'enceinte du Roazhon Park., ni contre le Stade Rennais.

140 supporters du Stade Malherbe Caen dont 30 ultras sont attendus au stade du Commandant Bouguin précise la préfecture de Rennes. Et "une quarantaine d'individus rennais désireux d'affirmer leur influence et leur suprématie territoriale pourraient se rendre au stade afin de provoquer et s'opposer aux ultras caennais." 

 

Un Bus partira quand même avec 50 personnes à bord 


Le MNK 96, le club des supporters caennais a quand même tenu à réagir. Sur les réseaux sociaux, ce 3 janvier, veille du match, une organisation a été trouvée à la dernière minute. "Malgré la publication tardive de l'arrêté préfectoral encadrant le déplacement des supporters du Stade Malherbe Caen pour le 32e de Coupe de France face au FC Guichen, quelques supporters "rouge et bleu" seront présents demain après-midi. Un bus organisé par le MNK96 d'une cinquantaine de personnes prendra le départ de Caen demain matin pour rejoindre la préfecture d'Ille-et-Vilaine"

Les inscriptions sont déjà closes, précise le Stade Malherbe sur son compte twitter. 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sm caen football sport coupe de france