Témoignage. Aurores boréales : l'histoire derrière cette belle photo de couple

Publié le Mis à jour le Écrit par Baptiste Renaut

Des aurores boréales étaient visibles partout en France, dans la nuit du 10 au 11 mai. La photographie d'un couple s'embrassant devant le ciel rosé de Normandie a été largement partagée sur les réseaux sociaux. France 3 Normandie les a retrouvés. Ils racontent cette soirée pas comme les autres.

Le phénomène a pris tout le monde par surprise. Dans la nuit du vendredi 10 au samedi 11 mai, des aurores boréales ont été observées partout en France. Le fait, dû à une tempête solaire exceptionnellement intense, est rarissime sous des latitudes aussi basses.

En Normandie, les aurores étaient particulièrement visibles. De nombreux passants ont observé le spectacle et immortalisé le ciel vert et rosé. La photographie d'un couple s'embrassant devant des aurores boréales en Normandie a été largement partagée sur les réseaux sociaux et reprise par plusieurs médias. France 3 Normandie les a retrouvés. Ils livrent leur témoignage de cette soirée pas comme les autres.

Immortaliser le spectacle

Il était minuit, dans la nuit de vendredi à samedi, lorsque Mikaël et Marine, respectivement 26 et 24 ans, ont vu sur les réseaux sociaux les premières images des aurores boréales en Normandie. Le couple, domicilié dans le village d'Aunay-sur-Odon, sur la commune des Monts d'Aunay (Calvados), regarde alors par la fenêtre. "On a vu le ciel rosé, on a décidé d'aller voir depuis l'extérieur", décrit Mikaël.

Sortis de chez eux, ils choisissent de monter sur une colline proche du village. On y est en hauteur, plus loin des lumières de la ville : les aurores n'en sont que mieux visibles. Le lieu est presque désert, seuls quelques curieux passent, venant observer eux aussi le spectacle naturel.

Lire aussi. Des aurores boréales cette nuit dans le ciel de Normandie

"On est resté là un pendant un long moment", se rappelle Mikaël. Bien sûr, le couple souhaite faire des photos des aurores boréales. Ils ne sont pas particulièrement bien équipés, mais leur smartphone fera l'affaire. "On a pris un téléphone, avec des photos en mode nuit", avance Mikaël.

Smartphone et retardateur

Ils commencent par immortaliser le ciel, avant que l'idée ne leur vienne de se mettre en scène dans ce cadre rare. "Avec Madame, on aime bien prendre des photos. On n'a pas plus regardé que ça, on a mis le retardateur sur le smartphone", évoque Mikaël. Sur la photographie, la silhouette des deux amants apparaît, en ombres, devant le ciel rose. "On est contents du résultat", lance-t-il.

Le lendemain, ils partagent leur cliché sur leurs réseaux sociaux, sans aucun trucage ou filtre. Celui-ci est repéré par le média Météo Basse-Normandie, qui le relaie sur le réseau X. Au milieu de toutes les photographies d'aurores boréales qui se partagent alors, cette image d'embrassade se détache. Plusieurs autres médias la relaient, dont France 3 Normandie.

Le couple en est ravi. "On aime bien partager ça", énonce Mikaël. Lui compte bien imprimer son cliché. "On pense en faire un petit cadre photo, à la maison", annonce-t-il.

Qu’avez-vous pensé de ce témoignage ?
Cela pourrait vous intéresser :