• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

A la veille du match à Monaco, Caen, dauphin du PSG, veut garder la tête froide

Patrice Garande, lors de la conférence de presse d'avant match ce mardi
Patrice Garande, lors de la conférence de presse d'avant match ce mardi

Le Stade Malherbe réalise actuellement une première partie de saison historique. Après avoir infligé une correction aux Girondins (4 buts à 1), l'effectif caennais tente de ne pas s'emballer. Quatre gros matchs se profilent d'ici la trêve.

Par CM

Le Stade Malherbe sur la deuxième place du podium derrière le PSG à l'approche de la trêve hivernale, qui aurait pu l'imaginer ? C'est un début de saison historique que réalise actuellement le club bas-normand, 15e budget du championnat. Dernier fait d'arme, la correction infligée dimanche dernier aux Bordelais sur leur terrain: 4 buts à 1 pour les Caennais.

Pas question pour autant de s'emballer. "Il n'y a pas d'euphorie, seulement la joie et la satisfaction d'avoir gagné ce match. Après, on a fait une analyse du match pour voir les toutes petites choses qui n'ont pas fonctionné", a voulu tempéré ce mardi matin Patrice Garande, à la veille du déplacement à Monaco, évoquant notamment "pas mal de déchets techniques". Le staff caennais préfère se la jouer modeste et besogneux: "on est toujours à la recherche d'éléments qui peuvent nous faire progresser".

Plus encore que de la modestie, l'entraîneur plaide pour garder la tête froide. "Faut pas tomber dans le piège de la médiatisation, de la surmédiatisation, de cette deuxième place dont tout le monde nous parle, peut-être que demain on va nous présenter comme le favori du match, faut pas tomber là-dedans". Car Patrice Garande sait que la route sera pour le moins escarpée jusqu'à la trêve hivernale. Quatre gros matchs attendent les joueurs du Stade Malherbe avant des vacances bien méritées: Monaco, Lille, Rennes et le PSG. Pas vraiment des seconds couteaux du championnat.

Le premier de ces rendez-vous a lieu ce mercredi en Principauté où les Bas-Normands n'ont jamais gagné en ligue 1. Néanmoins, depuis le début de la saison, Monaco n'a pas vraiment brillé sur son terrain avec seulement neuf points récoltés sur 21 possibles (dernière défaite en date jeudi dernier en Europa League face à Anderlecht). Les Monégasques, actuellement en 7e position au classement, aborderont de plus cette rencontre privés de plusieurs joueurs comme Toulalan, Lemar, Lacina et Adama Traoré.

Reportage de Florent Turpin et Guillaume Le Gouic

Malherbe veut garder la tête froide

 

Sur le même sujet

Le métier de marin pêcheur aujourd'hui

Les + Lus