Chalutier échoué près de Port-en-Bessin : fin des opérations de dépollution

Publié le Mis à jour le

Le gasoil contenu dans le réservoir de l'Essor a pu être pompé ce mercredi à la faveur de la marée basse. Le vent et les vagues qui malmènent l'épave à marée haute faisaient craindre une pollution des eaux.

Le vent de nord-est et la mer hachée ont sans doute fait craindre le pire : après une expertise menée par le CEPOL (Centre d'expertise pratique de lutte antipollution), la préfecture maritime a organisé en urgence une opération de pompage du réservoir de l'Essor. Les 1500 litres de carburant ont pu être transvasés dans un conteneur qui a été acheminé vers Port-en-Bessin.

"Des pourparlers ont été engagés avec l'armateur" précise l'enseigne de Vaisseau Claire Traverse de la préfecture maritime de Cherbourg. Aucune date n'est encore arrêtée pour le renflouement du navire. Ce mercredi matin, le préfet maritime l'avait mis en demeure "de prendre toutes les dispositions nécessaires pour faire cesser le danger que représente son navire de pêche pour le littoral français".

Images de Suzana Nevenkic