Changement climatique : Pour le normand Stéphane Marie "Il va falloir réapprendre à jardiner"

A l'occasion de la 561eme édition de la foire aux arbres et aux plantes de Lisieux, le constat est clair : les végétaux ont fleuri en avance. Pour le normand Stéphane Marie, invité d'honneur de cette édition, les jardiniers vont devoir s'adapter.

Stéphane Marie est l'invité d'honneur de la foire aux arbres à Lisieux, jusqu'au 2 mars 2020
Stéphane Marie est l'invité d'honneur de la foire aux arbres à Lisieux, jusqu'au 2 mars 2020 © PHOTOPQR/OUEST FRANCE/maxppp
Il suffit de regarder les narcisses, amandiers et cerisiers, pour constater que ça ne tourne pas rond. La floraison des végétaux a parfois jusqu'à un mois d'avance.  

Certes, l'eau tombée en abondance a asphyxié les racines et les bulbes. Mais surtout, expliquent les pépiniéristes, les plantes ont souffert de la sécheresse, l'été dernier et en ce moment les températures sont relativement clémentes. 
 
Les fleurs de Magnolia
Les fleurs de Magnolia © Chu Chen / Xinhua News Agency/Newscom/MaxPPP


Alors, qu'ils soient horticulteurs ou amateurs des jardins, tous craignent un retour tardif du gel : "L'an dernier, il a gelé en avril et je n'ai eu aucune pommes et aucune poires. J'espère que ça ne pas recommencer", se demande une jardinière. 

Reportage de Lara Dolan et Olivier Journiat
 
Stéphane Marie à la Foire aux arbres de Lisieux : Il faut réapprendre à jardiner


Les conseils de Stéphane Marie, jardinier et animateur de "Silence, ça pousse"


"Le changement climatique, on est en plein dedans, il ne faut pas se raconter d'histoires. Je crois que l'on a battu des records en terme de température. Il n'a pas gelé cet hiver. Et les arbres le vivent mal, explique Stéphane Marie.
 

On est sur une moyenne de huit degrés et c'est assez déroutant pour les arbres.


En effet, d'après Météo France, l'hiver 2019-2020 est le deuxième plus doux jamais enregistré en France. 

L'animateur pourtant très enthousiaste avec sa rubrique "Pas de panique ?" dit s'inquiéter et craindre les tempêtes. Il a néanmoins prodigué quelques conseils aux amoureux de la nature.
 
Changement climatique : les conseils de Stéphane Marie pour jardiner autrement

- Planter des végétaux qui peuvent résister à des étés plus chauds et aux printemps arides
- On va planter très tôt dans la saison.
- Début mars est la dernière période pour planter. Il faut que les plantes aient le temps de s'enraciner, sinon elles ne pourront pas supporter les sécheresses.
- Privilégiez le paillage
- Arroser de manière différente avec des gouttes à goutte pour ne pas gaspiller l'eau
- S'organiser pour récuper l'eau de pluie 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
pays d'auge jardins nature réchauffement climatique environnement