Coronavirus : un deuxième cas confirmé en Normandie

© France Télévisions / Grégoire Alcalay
© France Télévisions / Grégoire Alcalay

Il s’agit d’un Français résidant de l’Eure. Il est actuellement hospitalisé au CHU de Rouen et se porte bien.
 

Par Amandine Pointel

L'Agence régionale de santé a confirmé un nouveau cas de coronavirus Covid-19 lundi 2 mars 2020. Il s'agit du deuxième cas en Normandie.

En contact avec le premier cas

Il s’agit d’un Français résidant de l’Eure. Il est actuellement hospitalisé au CHU de Rouen et se porte bien.

La chaîne de contamination a été établie : il s’agit d’un cas contact du 1er cas confirmé vendredi en Normandie, également hospitalisé au CHU de Rouen.

La cellule de crise de l’ARS Normandie met en œuvre les mesures nécessaires pour contenir les éventuelles transmissions du virus.
 

Les mesures mises en œuvre 

Dès la confirmation, l’Agence régionale de santé de Normandie a engagé les investigations, en lien avec la Cellule régionale de Santé publique France, le CHU de Rouen et le Centre d'appui pour la prévention des infections associées Normandie. Elle travaille à l’identification des personnes avec lesquelles le patient a été en contact rapproché afin de prendre toutes les mesures utiles pour contenir les éventuelles transmissions du virus.
 

La gestion des cas contacts 

Les proches ont été immédiatement contactés par l’ARS Normandie. Les contacts rapprochés se définissent comme :
  • les personnes ayant partagé le même lieu de vie,
  • les personnes ayant été en face à face avec le malade, à moins d’1 mètre pendant plusieurs minutes du fait du risque de contamination au moment d’une toux, d’un éternuement ou lors d’une discussion.
Les cas contacts rapprochés une fois identifiés sont appelés individuellement par l’ARS. Les personnes sont classées comme étant à risque faible, modéré ou élevé. Les personnes à risque modéré ou élevé sont placées en quatorzaine. Il leur est demandé de rester à domicile pendant les 14 prochains jours et de surveiller leur température.
 
Les éventuels cas contacts présentant des symptômes seront pris en charge par les établissements de santé désignés pour la prise en charge des patients.


 

Sur le même sujet

Les + Lus