Courseulles-sur-Mer : c'est parti pour l'éolien offshore avec d'abord des travaux dans le port de Caen-Ouistreham

© PortsdeNormandie
© PortsdeNormandie

C'est plus qu'un symbole ! Le chantier de l'éolien offshore de Courseulles-sur-Mer entame sa phase 1 avec une modification dans le port de Caen-Ouistreham. Le terre-plein situé au nord est des écluses va être étendu pour instaler la base de maintenance du champ éolien.

Par Alexandra Huctin

La future base de maintenance du champ éolien offshore de Courseulles-sur-Mer sera donc installée à Ouistreham et son port se prépare. Le pôle Est sera étendu de 3 hectares gagnés sur la mer. Pour y parvenir Ports de Normandie investit 2,5 millions d'Euros, soit un peu plus de 10% d'un plan de modernisation général de la structure portuaire d'Ouistreham, entamé en même temps. 

 

En compensation de ces 3ha gagnés sur la mer, Ports de normandie va créer, au Sud du port de plaisance, une vasière de 4,5 ha vafin d'offrir un milieu favorable au développement d"une biodiversité composée d'espèces locales (Ports de Normandie) 



 Photo Ports de Normandie : 
© PortsdeNormandie
© PortsdeNormandie

 Cette langue de terre tout au bout du port va  donc être radicalement transformée. 

Twitter- Des travaux d'envergure pour Ouistreham, la Région et le département du Calvados


Après 4 ans de va et vient, un champ de 75 éoliennes doit donc être crée au large de Courseulle, à 10 km au large. 
 

La première pale tournera en 2023.
Une centaine d'emploi est prévue à Ouistreham pour la maintenance de ce parc éolien. 
Dieppe et Fécamp devraient suivre. 


 

Sur le même sujet

Les + Lus