D-Day. Projet Normandy Memory : les maires de Caen-la-Mer donnent leur feu vert

L'implantation du projet Normandy Memory sur l'ancien site de la SMN à Colombelle (Calvados) a été validé, ce jeudi 7 décembre 2023 soir, par le bureau des maires de l'agglomération de Caen.

C'est sur l'ancien site de la Sociétré Metallurgique de Normandie (SMN) à Colombelles (Calvados), au nord-est de Caen, que le projet de grand spectacle immersif du débarquement et de la bataille de Normandie, pourrait voir le jour.

En effet, le bureau des maires de Caen-la-Mer a validé le projet dans la soirée du 7 décembre 2023 au siège de l'agglomération. "Trouver le terrain est une étape indispensable pour les porteurs du projet Normandy Memory", se réjouit Joël Bruneau, maire de Caen et président de Caen-la-Mer.

L'ex-SMN Colombelles en vente

Lors de ce rassemblement, c'est surtout la vente du terrain en question par Normandie Aménagement aux porteurs du projet Normandy Memory qui a été votée. Désormais la société a l'autorisation de vendre le terrain aux porteurs du projet. 

Normandy Memory, ex-Hommage aux Héros, devait initialement être implanté à Carantan-les-Marais dans la Manche. Mais le projet avait dû faire face à une vive opposition, notamment sur des aspects historiques et écologiques. Les porteurs du projet ont donc fait le choix de se tourner vers l'ancienne SMN située à Colombelles. 

Un spectacle sur le Débarquement et la bataille de Normandie qui leur tient à cœur. En effet, avec de nombreux figurants ainsi qu'une trentaine de tableaux dynamiques et sonores, les 1 000 spectateurs par représentation seront totalement immergés dans cette partie de l'histoire de France sur une scène mobile. 

La majorité des maires votent le projet

Et la majorité des élus qui se sont exprimés ce jeudi sont pour ce projet : 20 élus pour, 9 contre, et cinq se sont abstenus. Le maire de Caen et président de l'agglomération, Joël Bruneau, aurait pu décider seul mais il a fait le choix d'un large consensus et a préféré procéder à un vote : "C'est un sujet dont on a pu discuter sereinement au sein de la communauté urbaine, dans la gouvernance que je souhaite, une gouvernance très élargie à l'ensemble des maires", explique Joël Bruneau, maire de Caen et président de Caen-la-Mer.

Il ajoute :

On a évité collectivement de tomber dans des déclarations tonitruantes sur un sujet qui honnêtement ne mérite pas autant de polémique qu'il a suscité.

Joël Bruneau

Maire de Caen et président de Caen-la-Mer

Les opposants toujours mobilisés

Les opposants, eux, continuent de dénoncer une mise en scène de l'histoire : "On voit bien que les élus ne se sont pas intéressés au contenu, à ce qu'il va se faire sur ce terrain", lance Gérard Prokop, président de l'Association Mémoire et Patrimoine de la SMN. 

Il y a encore plusieurs mois et années avant que ce projet sorte de terre et puisse offrir ce qu'il a l'intention d'offrir. Nous restons donc déterminés à nous opposer et utiliser les différents recours possibles pour que ça ne se fasse pas !

Gérard Prokop

Président de l'Association Mémoire et Patrimoine de la SMN

Normandy Memory doit sortir de terre courant 2026. En attendant, les négociations vont pouvoir commencer. Les porteurs du projet et Normandie Aménagement doivent se mettre d'accord sur le prix du terrain et la surface précise que Normandy Memory occupera sur les lieux, soit environ neuf hectares.

L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Normandie
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité