• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

L’Ecole nationale vétérinaire de Maisons Alfort va transférer la totalité de son pôle équin dans le Calvados

© ALAIN JULIEN / AFP
© ALAIN JULIEN / AFP

La collaboration était déjà bien engagée depuis 2016 mais c'est acté depuis ce 22 novembre 2018 : l’Ecole nationale vétérinaire de Maisons Alfort ) déménage l'ensemble de ses activités d’enseignement et de recherche en santé équine à Goustranville (Calvados) d'ici 2022. 

Par Alexandra Huctin

Le Conseil d’administration de l’Ecole nationale vétérinaire de Maisons Alfort (ENVA) vient d'approuver le transfert de ses activités d’enseignement et de recherche en santé équine à Goustranville dans le Calvados, à l'horizon 2022. 

Les liens sont déjà forts depuis quelques années entre ce pôle équin normand et la principale école vétérinaire française. "A l’horizon 2022, le site de Goustranville proposera un plateau d’enseignement clinique et de recherche de premier plan", précise la Région Normandie, très engagée dans ce dossier.


En octobre dernier, le ministre de l'agriculture Stéphane Travert visitait avec Hervé Morin, président de Région les installations de Goustranville et inaugurait Kinesia : le futur pôle destiné à la recherche en physiothérapie et rééducation fonctionnelle chez le cheval. Le projet prévoit notamment la construction d’ici un an d’une piscine panoramique unique au monde dédiée à l’examen du cheval en milieu aquatique.

VIDÉO FRANCE3 NORMANDIE >>>> A voir ci-dessous : 
 
Kinésia inauguré en octobre 2018
Reportage d'Hélène Jacques et Christophe Meunier.


Un hôpital équin et des logements à terme


Le projet prévoit notamment la construction d’un hôpital équin dédié à l’enseignement clinique.
Il va falloir également prévoir des logements pour accueillir la centaine d’étudiants et de chercheurs qui seront présents sur le site. 
 

Sur le même sujet

Eté 2019 dangereux à Acquigny (Eure)

Les + Lus