• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

La future prison d'Ifs prend forme : un bâtiment futuriste qui sera livré après 2022

visuel fourni par le ministère de la justice- octobre2018 / © ministèrejustice
visuel fourni par le ministère de la justice- octobre2018 / © ministèrejustice

Le ministère de la Justice publie son plan immobilier pénitentiaire avec 15 000 places supplémentaires. La maison d'arrêt d'Ifs-Caen y figure avec une précision: la date. Elle est inscrite dans la deuxième partie du plan, lancée après le quinquennat en 2002 pour une livraison jusqu'en 2027.

Par Alexandra Huctin

En 2016, ce fût l'un des dossiers " chauds" à traiter pour le maire de Caen, Joël Bruneau : la construction de la nouvelle maison d'arrêt prévue pour 2019 sur un terrain de 15 hectares proposé par le maire d'Ifs, au sud de l'agglomération caennaise. 
A Ifs, de nombreux (futurs) riverains étaient alors "mécontents"même si les premières maisons sont à plusieurs centaines de mètres. 

 


La date à changé : pas 2019 mais plutôt 2022/2027


On apprend donc à la lecture du document fourni ce 18 octobre 2018 par le ministère de la justice que le projet est repoussé dans le temps. En effet, la maison d'arrêt d'Ifs-Caen figure bien sûr la carte ci-dessous, mais pour une construction qui ne démarrera pas avant 2022. La livraison étant prévue, elle, avant 2027.

Le temps de la construction étant à prendre à compte, une première pierre peut-être posée fin 2019/ Début 2020. 
 
extrait du dossier de presse du ministère de la justice : la carte des "15000 places" annoncées par le gouvernement. / © ministère de la justice
extrait du dossier de presse du ministère de la justice : la carte des "15000 places" annoncées par le gouvernement. / © ministère de la justice

"Ce programme permettra tout d’abord de construire des maisons d’arrêt avec un haut niveau de sécurité dans les régions où le besoin est avéré", précise le dossier de presse.

Et parmi les visuels, on retrouve donc la photo du projet caennais publié ci-dessus. Un bâtiment plutôt futuriste. 
 

Sur le même sujet

Edouard Philippe à Rouen pour lancer "Team France", outil numérique pour aider les entreprises à exporter

Les + Lus