Un gendarme mobile s'est suicidé ce lundi 6 mai à Aunay-sur-Odon

Un gendarme mobile âgé de 32 ans a mis fin à ses jours ce lundi 6 mai avec son arme de service à Aunay-sur-Odon.
© LOIC VENANCE / AFP
C'est l'Essor, le "journal des gendarmes", qui a révélé ce drame lundi après-midi, un drame dont nous avons eu depuis la confirmation. Quelques heures plus tôt, dans la matinée, un gendarme mobile de l'escadron 24/3 d'Aunay-sur-Odon, dans le Calvados, s'est donné la mort avec son arme de service dans son logement de service. L'homme était âgé de 32 ans et avait un enfant. Une enquête a été ouverte pour faire toute la lumière sur les circonstances de ce drame. Selon l'Essor, c'est le quatrième suicide recensé dans la gendarmerie cette année. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers