• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Hérouville: la Protection Judiciaire de la Jeunesse et l'école de la seconde chance s'associent aux fourneaux

Cinq jeunes pris en charge par la PJJ suivent depuis une semaine des cours au sein de la section cuisine de l'école de la seconde chance à Hérouville-Saint-Clair
Cinq jeunes pris en charge par la PJJ suivent depuis une semaine des cours au sein de la section cuisine de l'école de la seconde chance à Hérouville-Saint-Clair

La Protection judiciaire de la jeunesse ouvrait ses portes ce jeudi 18 octobre. A cette occasion, elle a officialisé son partenariat avec l'école de la seconde chance à Hérouville. Cinq jeunes en difficulté sont accueillis en section cuisine.

Par CM et SD

Depuis 2015, la direction de la protection judiciaire de la jeunesse du ministère de la Justice ouvre chaque année les portes de ses établissements et services pour mettre en lumière le travail mené auprès des jeunes en difficulté (des mineurs délinquants et des mineurs en danger). Ils étaient 140 272 a être suivis par ses services l'an dernier. Au quotidien, elle mène des actions d’éducation, d’insertion sociale et professionnelle. C'est dans ce cadre que s'inscrit le partenariat noué avec l'école de la seconde chance à Hérouville-Saint-Clair.

Cette dernière a vu le jour en 2017. Elle accueille des des jeunes âgés de 16 à 25 ans sans diplôme ni formation. L'objectif: leur remettre le pied à l'étrier et les accompagner dans la construction d'un projet d'insertion sociale et professionnelle.
 

Depuis une semaine, cinq jeunes, des filles et des garçons, "aux parcours de vie difficiles" et suivis par la PJJ, ont fait leur "rentrée" à l'école de la seconde chance. Ils suivent à mi-temps les cours de la section cuisine. "C'est déjà une initiation à la cuisine, pour se faire à manger pour eux-mêmes déjà, et après, si ça leur plaît,on les pousse un peu, on leur apprend tout ce qui est technique culinaire et on les envoie, si c'est possible, sur les formations", explique Hervé Duroy, cuisinier PJJ Insertion. Parmi ces nouveaux élèves, certains ont le projet de travailler un jour en cuisine ou en salle. Pour les autres, c'est l'occasion peut-être d'imaginer un avenir dans cette filière.
 
Hérouville: la PJJ et l'école de la seconde chance s'associent aux fourneaux
Reportage de Sabine Daniel et Gildas Marie
Intervenants:
- Hervé Duroy, cuisinier PJJ Insertion
- Christelle Labaurie, directrice de l'établissement de Placement Educatif et d'insertion PJJ Caen

A lire aussi

Sur le même sujet

Manifestation des agents EDF devant la centrale thermique du Havre

Les + Lus