Normandie : Ornavik redonne vie à la métallurgie !

Publié le Mis à jour le

Du 26 au 29 mai 2022, pendant les Journées des Métiers et de l'Artisanat Médiéval, les bâtisseurs d'Ornavik construisent un bas-fourneau pour ensuite forger du fer. Un savoir-faire normand que le parc historique veut faire revivre.

Il ressemble à une cheminée de taille humaine. Construit avec de la terre, un trou est laissé à la base du bas-fourneau pour laisser les déchets passer lors de la purification du fer pour pouvoir ensuite le travailler. 

Le parc historique Ornavik d'Hérouville Saint-Clair dans le Calvados propose aux visiteurs depuis 2011 de découvrir la naissance de la Normandie à travers son histoire carolingienne et aux Vikings. Jusqu'au 29 mai 2022, le parc célèbre un chantier de construction d’un bas-fourneau médiéval : "l'idée nous est venue car on reconstruit actuellement le village carolingien, plusieurs artisans travaillent avec nous comme des charpentiers par exemple mais on a aussi besoin de certains outils comme des épées ou encore des haches pour raconter l'histoire de la région alors on a décidé de créer notre propre bas-fourneau pour ensuite forger notre fer devant le public" explique Christian Sebire, fondateur du parc historique.

Dans ce four, les artisans disposeront par alternance une couche de minerai de fer et une couche de charbon de bois. Une fois le feu allumé, le charbon de bois produit par combustion incomplète du monoxyde de carbone (gaz CO) qui vient réduire le minerai en fer métallique par réduction directe.

La Normandie, terre de minerai de fer

Forger son fer n'est pas anodin pour le parc historique : "du minerai de fer on en a tout autour de nous". En effet, ces roches sont extraites depuis l'époque gallo-romaine dans les mines de fer de la haute vallée de l'Orne : "on veut raconter aussi cette partie de l'histoire aux visiteurs, leur montrer que les minerais font vraiment partis de notre patrimoine et qu'on utilise en Normandie cette méthode d'extraction du fer via les bas-fourneaux depuis le moyen-âge" raconte, avec le sourire, Christian Sebire. Et puis il y a une volonté de mettre en avant le travail du fer par la Société métallurgique de Normandie (SMN) qui a fermé ses portes il y a près de 30 ans. De ses origines à la dernière coulée du 5 novembre 1993, ce site industriel a marqué son temps et la vie de milliers de familles dans la région : "je trouvais ça intéressant de faire le lien avec la SMN et ce bassin caennais qui a produit des minerais ferreux durant un siècle. Le fer était travaillé par coulage dans des hauts-fourneaux là-bas, nous c'est par forgeage mais c'est important pour nous de rappeler cette période de l'histoire et rendre honneur à cette entreprise" nous confie le président d'Ornavik.

De nombreuses autres animations

Le public pourra également bénéficier de visites thématiques sur les matériaux utilisés pour les constructions comme le bois et la pierre, les deux matériaux rois de l’époque médiévale avec des conférences sur l’agriculture et sur les métiers du Moyen Âge.

Des nombreuses démonstrations d’artisanat

Les visiteurs pourront aussi assister à la fabrication de bijoux vikings en métal coulé, au filage de la laine, à la taille de pierre et à la réalisation, comme à l’époque, d’une charpente : du tracé à l’assemblage, en passant par la taille des éléments.

Des journées qui permettent donc un véritable bon dans le passé. L'événement a lieu du jeudi 26 au dimanche 29 mai 2022, de 10 h 30 à 18 h, au parc Ornavik, domaine de Beauregard. Restauration possible sur place. Les billets sont valables pour les quatre jours.