Patrimoine. A Honfleur, une visite "ludique en famille" accompagnée d’un portable pour remonter le temps

La ville d’Honfleur dans le Calvados a lancé jeudi une nouvelle offre de visite interactive. Les curieux sont invités à se munir d’un smartphone pour découvrir la ville telle qu’elle était au Moyen-Age.
La famille Leroux en visite dans les rues d'Honfleur, le samedi 10 juillet 2021.
La famille Leroux en visite dans les rues d'Honfleur, le samedi 10 juillet 2021. © Nathan Vildy / FTV

Abrités sous un parapluie, capuches de leurs cirés enfoncées sur la tête, les yeux des membres de la famille Leroux sont rivés vers un seul et même objet : un portable. Après quelques instants, l’un des fils de la fratrie, Gabriel, se saisit de l’objet, se tourne vers les maisons aux poutres apparentes et le place devant ses yeux pour épier ce qui l’entoure. Un manège répété tour à tour par la famille qui les transporte des centaines d’années en arrière. Quand Honfleur vivait au rythme du Moyen-Âge.

Ça nous a été proposé par une dame de l’office de tourisme. C’est très bien, adapté aux enfants qui ont apprécié et puis ça a permis de découvrir Honfleur d’une autre façon. On se rend très bien compte de ce qu’était la ville au Moyen-Âge.

Hélène, maman de la famille Leroux

Des scènes du genre qui se multiplient depuis le lancement de ce nouveau type de visite le jeudi 8 juillet sur les dix points de comparaison disséminés dans la ville. Un résultat qui est l’aboutissement d’un travail de plus d’un an. "C’est un gros travail de collaboration à la fois avec la ville, l’office de tourisme et la société Rendr qui a créé l’application Legendr qui permet cette visite", expose Clémence Frémont, responsable communication de l’office de tourisme Honfleur.

Capture d'écran du port d'Honfleur via l'application Legendr.
Capture d'écran du port d'Honfleur via l'application Legendr. © FTV

"S’amuser en se baladant"

Même les habitants d’Honfleur ont participé à son élaboration. Testée au printemps, les nombreux retours ont permis de peaufiner la version lancée jeudi. Objectif, proposer une application la plus ludique possible pour compléter l’offre déjà existante. "Ce qu’on essaie de faire c’est qu’il y en ait un peu pour tout le monde. On peut effectivement suivre une visite traditionnelle avec un guide, on peut aussi louer des tablettes, des audio-guides ou suivre une de nos visites contées, théâtralisées, sur plein de thématiques différentes."

Cette nouvelle application Legendr, c’est une nouvelle façon de proposer aux familles de découvrir la ville de façon ludique et de s’amuser en se baladant, en faisant plein de petits jeux et surtout en découvrant ces reconstitutions de la ville d’Honfleur avec ses fortifications qui sont absolument géniales, c’est très immersif.

Clémence Frémont, responsable communication de l’office de tourisme

Un projet global autour de la réhabilitation de la Lieutenance

La ville du Calvados rejoint ainsi une cinquantaine de destinations à travers la France et l’Europe ayant été séduites par ce guide touristique en réalité virtuelle. A Honfleur, cette nouveauté s’articule autour du projet de réhabilitation de la Lieutenance.

Ce grand bâtiment de pierres à l’entrée du Vieux Bassin a servi de logis au Lieutenant du roi à partir du XVIIe siècle. "Il va bientôt accueillir un centre d’interprétation de l’architecture et du patrimoine. Il va permettre de découvrir l’histoire maritime d’Honfleur. Et l’un des projets, c’est de sortir un petit peu la culture hors des murs et de réexpliquer la ville d’Honfleur, son histoire, son patrimoine, son architecture de manière ludique", ajoute Clémence Frémont.

Cette visite via l’application répond totalement à cet objectif. Venus du Pas-de-Calais avec leurs deux fils, Hélène et Ronan, qui font complètement partie de la cible familiale visée par la ville, sont séduits. "Ça permet que ce soit un peu plus interactif. C’est important surtout pour le plus jeune, ça permet de l’intéresser à cet âge là où c’est compliqué de faire des visites guidées avec lui. Là, il a des choses à regarder et du coup il ne s’ennuie pas", poursuit Hélène avant de se tourner vers son plus jeune fils et de lui demander "Toi, t’es intéressé ?"  "Oui, c’était trop bien", répond-il du tac au tac un large sourire aux lèvres.

Un retour qui vient valider les débuts enthousiastes de cette nouvelle formule. "On vient tout juste de commencer, mais on a pas mal de demandes déjà donc on est plutôt content et puis on est prêt à accueillir tous ceux qui voudraient venir tester. On les encourage, c’est un joli moment à avenir passer en famille", conclut la responsable communication de l’office du tourisme.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
patrimoine culture tourisme économie