Le lait infantile “chinois” d'Isigny-Sainte-Mère à l'assaut du marché français

La coopérative Isigny-Sainte-Mère travaille depuis 2013 avec la marque chinoise de lait infantile Biostime
La coopérative Isigny-Sainte-Mère travaille depuis 2013 avec la marque chinoise de lait infantile Biostime

La coopérative laitière Isigny-Sainte Mère-s'agrandit et va embaucher une centaine de personnes l'an prochain. Le Chinois H&H (Biostime) son partenaire depuis 2013 se lance sur le marché français du lait infantile bio et cible les pharmacies.

Par CM

La Chine est devenu depuis quelques années l'Eldorado des coopératives laitières normandes. Depuis le scandale du lait à la mélamine en 2008, qui avait tué six bébés et affecté plus de 300.000 autres, l'Empire du milieu a considérablement accru ses partenariats avec des entreprises étrangères pour assurer son approvisionnement en lait infantile.

En 2013, la coopérative normande d'Isigny Sainte-Mère et Biostime, la cinquième marque de lait infantile en Chine, ont conclu un accord qui a donné naissance, deux ans plus tard, à une toute nouvelle unité de production. En 2016, ce sont les Maîtres laitiers du Cotentin qui ont décidé de s'agrandir, dans le cadre d'un partenariat avec le distributeur Synutra, le numéro 3 chinois de la nutrition pour nourrisson. Et la dynamique ne semble pas s'arrêter.

Trois ans après l'ouverture de son unité de production dédiée au marché chinois, la coopérative d'Isigny Sainte-Mère double la mise. Un second site de lait infantile doit voir le jour en 2020. "On a prévu sur ce nouvel outil de faire environs 20 000 à 25 000 tonnes additionnelles", explique Daniel Delahaye, directeur général de la coopérative, "c'est donc une capacité importante, du même type que ce qu'on avait avant, à la fois en lait conventionnel et en lait bio". Mais cette fois-ci, cet agrandissement n'est pas destiné à répondre aux besoins du marché chinois.

Le partenaire de la Coopérative Isigny Sainte-Mère a en effet décidé de conquérir des parts de marché en dehors de ses frontières. En avril 2017, la marque Biostime a débarqué dans les enseignes de magasins bio. La prochaine étape est programmée pour la rentrée prochaine. Le lait bio normand de la marque chinoise  pour bébé fera son apparition dans les rayons des pharmacies françaises. Dans l'éventualité d'une classification du lait maternisé en médicament et après le scandale du lait infantile contaminé de Lactalis, le coopérative normande a également décidé de se doter d'un nouveau laboratoire. Celui-ci devrait voir le jour dans quelques mois. 

Reportage de Laïla Agorram et Erwan de Miniac
 
Le lait infantile "chinois" d'Isigny-Sainte-Mère bientôt commercialisé en France

Intervenants:
Daniel Delahaye, directeur général de la coopérative Isigny Sainte-Mère
Gérald Andriot, directeur des opérations Coopérative Isigny Sainte-Mère

A lire aussi

Sur le même sujet

Lubrizol :

Les + Lus