Disparition : Lisieux court toujours après Patrick Leboucher

Un mois s'est écoulé depuis l'inquiétante et improbable disparition de Patrick Leboucher dans la périphérie de Lisieux. Ce dimanche, le tout premier trail urbain de la capitale du Pays d'Auge était l'occasion de relancer la mobilisation pour rechercher le marathonien de 66 ans.

Un trail contre l'oubli. Un mois après la disparition du marathonien Patrick Leboucher lors d'une sortie d'entraînement, ses proches et la famille de la course à pied augeronne se sont mobilisés ce dimanche lors du tout premier trail urbain de Lisieux. Une partie des quelques 230 participants à la course de 14 km arborait une photo du joggeur disparu, à côté des dossards numérotés. 

Une fois la ligne d'arrivée franchie, une pluie d'hommages est venue de passionnés du running, familiers ou non de Patrick Leboucher. "Je le connaissais de vue, on a tous couru au moins une fois avec lui. Tout le monde ici est marqué par sa disparition, c'était important pour la famille de montrer que ça nous tenait à coeur et qu'on pensait toujours à lui", explique un inscrit qui ne le connaissait pas personnellement. "C'est un bon collègue de course à pied, un gars super. Cela aurait été dommage de louper la course pour lui, raconte un autre Patrick, vétéran des courses augeronnes, compagnon de sorties du disparu, et loin d'être résigné. Où tu es Patrick, sache qu'il y a plein de gens qui t'aiment. Je crois en Dieu et je suis persuadé qu'on te retrouvera"

Faire vivre l'avis de recherche

Les organisateurs de cette première édition du trail urbain de Lisieux ont souhaité placer le rappel aux recherches au coeur de l'évènement ce dimanche. "C'est important pour nous de faire un hommage à Patrick, c'est une figure des coureurs de Lisieux. Ce qui lui est arrivé est effroyable et on a voulu marquer la course de sa présence entre guillemets, explique Serge Faure, co-créateur de l'épreuve. Ca fait un mois qu'il a disparu, il faut qu'on sache où il est !" explique celui qui a participé aux battues bénévoles il y a quelques semaines et qui exhorte à relancer les recherches. 

Les enfants de Patrick Leboucher lui emboitent le pas. Ses deux filles et son fils ont tenu à participer symboliquement à ce trail que leur père aurait dû courir. Une manière de le faire exister, mais aussi un moyen d'inciter la grande famille des coureurs à pieds à garder les yeux grands ouverts dès qu'ils partent en sortie dans Lisieux et les alentours. 

On veut rappeler à tous qu'on ne l'a toujours pas retrouvé. On veut aussi faire vivre l'avis de recherche. On est en recherche constante et on demande aux populations de Lisieux et des alentours de continuer à chercher avec nous.

Sandrine, fille de Patrick Leboucher

On a l'impression que toutes nos cartes sont quadrillées et qu'on a tout fait. Soit on est passé à côté de quelque chose, soit il n'est pas là du tout. On est dans le flou, on a peu de pistes. On est un peu désarmés face à tout ça. On n'a plus rien dans les main et ce n'est plus de notre ressort. 

Christelle, fille de Patrick Leboucher

L'enquête continue dans le flou

Patrick Leboucher est maintenant porté disparu depuis plus d'un mois. Après avoir déployé de très nombreux moyens de recherches lors des quinze jours qui ont suivi l'alerte, les gendarmes ont allégé leur dispositif. "Pour retrouver sa piste, on a utilisé des hélicoptères, des drones, des plongeurs pour sonder les rivières, les puits, les mares, différents types de chiens renifleurs et de nombreux militaires. C'est invraisemblable qu'on ne l'ait pas encore retrouvé" explique le capitaine Fabrice Granger, de la gendarmerie de Lisieux

L'enquête se poursuit, toutes les pistes sont exploitées, toutes les hypothèses sont retenues. "M. Leboucher était un marathonien, un très grand sportif, il pouvait parcourir de grandes distances en peu de temps, c'est aussi ce qui complique notre travail parce que la zone de recherche est très étendue, concède le gendarme, perplexe devant le fait qu'aucun faisceau d'indice n'arrive à orienter concrètement les enquêteurs. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
disparition faits divers recherche culture sciences