Sidel : l'inspection du travail suspend le plan social

Les 109 salariés du site de Lisieux ont obtenu un sursis. L'inspection du travail a suspendu, ce mardi 2 mai 2023, le plan social présenté par la direction de l'entreprise. Manque de transparence de la part de la direction, estime l'administration.

La décision est tombée ce mardi 2 mai 2023. La Direction régionale de l'économie, de l'emploi, du travail et des solidarités (Dreets) de Normandie a refusé le plan de sauvegarde de l'emploi (PSE) présenté par la direction de Sidel, il y a 3 semaines. Un sursis pour les 109 salariés de cette entreprise de Lisieux (14) spécialisée dans la fabrication de machine d'emballage. 

Dans un document de 5 pages, l'inspection du travail constate que la société Sidel refuse de communiquer les comptes financiers du groupe Tetra Laval, dont elle fait partie. Une obligation pourtant de la loi française, rappelée par l'administration qui avait, en janvier 2023, demandé par injonction au groupe Sidel de lui fournir les documents. 

Le projet de Sidel est retardé, cela suspend les licenciements qui devaient commencer à arriver à la fin du mois de mai.

Maître Philippe Pradal

L'avocat des salariés de Sidel

Ces informations comptables manquantes doivent être présentées aux représentants du personnel et organisations syndicales, pour négocier le plan de sauvegarde de l'emploi. "Quand on fait un PSE, il doit être proportionnel au moyen du groupe auquel on appartient. Depuis le début de l'annonce de la fermeture, la direction dit que les mesures mises dans le plan de sauvegarde sont à la mesure de Sidel. Les salariés affirment au contraire que Sidel fait partie du groupe Tetra Laval. C'est très important parce que Tetra fait 13 milliards d'euros de chiffre d'affaires et Sidel, un ou deux milliards", assure Maître Pradal. 

Quels scénarios pour l'avenir ? 

La décision de l'inspection du travail retarde, mais n'annule pas la fermeture annoncée pour fin 2023. Contactée, la direction de Sidel se dit "déçue et travaille sur une nouvelle stratégie". 3 scénarios sont possibles. Le premier, qui est le moins plausible, est que la direction annule son projet de fermeture. La société Sidel peut choisir d'attaquer la décision de l'administration devant le tribunal administratif ou bien de revoir sa copie et de fournir les documents demandés pour travailler sur un nouveau PSE. 

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Normandie
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité