La figurine a disparu au lendemain de Noël, mardi 26 décembre 2023, alors qu'elle était exposée dans la crèche de l'église de Frénouville (Calvados). Des fidèles de la paroisse ont lancé un appel sur Facebook pour la retrouver.

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

La crèche de Noël paraît bien vide sans son enfant Jésus. À Frénouville (Calvados), la petite figurine a disparu mardi 26 décembre 2023 alors qu'elle était exposée dans l'église Saint-Martin pour les fêtes de fin d'année. 

Un appel sur Facebook pour le retrouver

Les chrétiens de la paroisse, à l'initiative des décorations, ont lancé un appel à l'aide sur le réseau social Facebook dans l'espoir de la retrouver : "nous demandons à la personne qui a "emprunté" le petit Jésus dans la crèche de l'église de Frenouville de bien vouloir le remettre à sa place"

Ils invitent aussi les internautes à relayer l'information, déjà partagée plus de 200 fois en trois jours.

"Une démarche pas très courageuse"

Le père Morand, qui officie depuis six dans cette paroisse, comprend "le choc" éprouvé par les fidèles.

"L'église est le lieu de rassemblement des chrétiens et s'attaquer à ce qu'il y a dans l'église, c'est s'attaquer à la liberté religieuse. Mais les gens qui font ça n'y pensent pas", témoigne le religieux. 

Les auteurs du vol présumé n'ont pas signé, ni laissé de traces sur place. "Une démarche pas très courageuse, certes, mais pas non plus dramatique", tempère le père Morand.

Il y a un côté provocation et antireligieux, mais ce n’est pas du vandalisme. S'ils avaient vraiment voulu mal faire, ils auraient pris les autres statues ou les auraient cassées.

Père Morand

Des vols chaque année

Chaque année, au moment des fêtes de Noël, des paroisses déplorent le vol de leurs figurines. En Loire-Atlantique, une église a même investi dans un capteur GPS, rapporte Ouest-France.

Grâce à une puce dissimulée dans la figurine de la Vierge, la paroisse Sainte-Marie-d'Ancenis a pu retrouver quatre santons volés, mais pas à temps. Ils avaient été brisés sur la voie publique.

En Lozère, d'autres santons à l'effigie des personnages de la Bible ont été volés à deux reprises dans la cathédrale de Mende fin décembre. Une perte de 600 euros pour la paroisse qui a décidé de déposer plainte.