Mauvaise taille, mauvaise couleur : après les fêtes, place aux échanges de cadeaux de Noël

Vous avez reçu un cadeau que vous aviez déjà à Noël ? Vous n'en aurez tout simplement pas l'usage ? Sachez que vous n'êtes pas les seuls ! Les échanges de cadeaux dans les jours qui suivent les fêtes sont nombreux. Un tabou ? Pas forcément. Zoom sur une pratique de plus en plus répandue.

Il y a ceux qui collectionnent le dernier prix Goncourt, reçu plusieurs fois sous le sapin, ceux qui ont mal choisi les jouets de leurs enfants ou ceux qui feignent la joie de recevoir un cadeau qu'ils n'aiment tout simplement pas... Les déçus du Père Noël sont nombreux. Alors après les fêtes, les échanges de cadeaux ou même leur revente sont monnaie courante. 

durée de la vidéo : 00h01mn44s
Cadeaux de Noël : place aux échanges après les fêtes ©T. Thomas & B. Belamri / France 3 Normandie

Mauvaise pioche

Le phénomène prend de plus en plus d'ampleur. Prise de température, d'abord, dans un grand magasin de jouets rouennais. Ici, des dizaines de cadeaux sont échangés après Noël. "Un client est revenu avec une boîte de Legos puisque l'enfant l'avait déjà", cite par exemple Florence Duménil, directrice de La Grande Récré à Rouen. "Il a pris un avoir pour que l'enfant choisisse lui-même sa boîte."

Lorsque les gens sont venus acheter en magasin, généralement ils reviennent en personne après pour un échange.

Florence Duménil

à France 3 Normandie

Même constat chez Sortilèges, une boutique de jeux de société du centre-ville de Rouen. Entre le Skyjo, le Time's Up, le 6 qui prend et le Monopoly... Difficile, parfois, de faire son choix sans se tromper.

"Les retours que l'on a, ce sont des gens qui ont reçu le même cadeau en double ou avaient déjà le jeu. On est un petit commerce, donc on est assez laxiste sur les délais de retours. Là, on aura des retours jusqu'à mi-janvier", explique Amélie Garcia-Chaib, responsable du magasin.

Quid de la revente des cadeaux ?

Plus tabou que les échanges, il y a... La revente. Sur Vinted, Le Bon Coin ou encore eBay fleurissent ainsi depuis deux jours des annonces de vente de cadeaux. Si la pratique suscite quelques controverses, elle est devenue très courante.

Invité du 8h30 de franceinfo ce mardi 26 décembre, Philippe Moati, économiste et cofondateur de l'Observatoire société et consommation le confirme. Et assure même que "10% des Français affirment avoir revendu un cadeau acquis lors des précédentes fêtes".

Un sondage qui vient de sortir sur les intentions nous dit que 23% des Français anticipent l'idée de revendre des cadeaux. On a pris 10 points en 10 ans !

Philippe Moati

sur franceinfo

Autre changement à noter : d'après le 13e baromètre Kantar commandé par eBay, les Français comptent utiliser pour la première fois l'argent de la revente pour payer leurs factures plutôt que de se faire plaisir... Inflation oblige, ils seront 30% à utiliser l'argent récolté pour rembourser les dépenses de Noël, 42% à l'épargner et seulement 29% à racheter un objet plus convoité.