• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Menu normand ou pas pour les fêtes ?

© AltoPress / Maxppp
© AltoPress / Maxppp

Dernier moment pour commander ou concocter ses plats de Noël. Il y a ceux qui ont anticipé en étudiant depuis très longtemps le menu, et ceux qui vont aujourd'hui se laisser guider par l'inspiration du moment, au supermarché, chez le traiteur ou sur le marché... Voici quelques idées. 

Par David Frotté

Il y a quelques jours, nous vous proposions d'oser le bulot pour Noël, avec toute une série de recettes.

Aujourd'hui, c'est l'ensemble des commerces de bouches est pris d'assaut. Huitres ou langoustines, chapon ou dinde, buche glacé ou en mousse, chacun a ses petites habitudes pour se faire plaisir.

Le reportage d'Emilien David et Gildas Marie :

Dernières courses pour le repas de Noël

Mais parfois un peu de surprise, de nouveauté, renforce l'appétit.

L'office du tourisme du Calvados propose ainsi depuis une semaine un défilé de plats 100 % régional, de l'entrée au dessert.
Et certaines associations ont de quoi suprendre comme les huîtres chaudes au camembert ou le pont l'évèque sur compotée de pommes et de pain d'épices !


Un peu de saveur aussi pour Thomas Pesquet.
Sur une vidéo récemment postée, l'astronaute rouennais montre qu'il s'est emmené quelques boites préparées pour l'occasion par des Chefs français (langue de beauf façon Lucullus, poulet au vin jaune et aux morilles, pain d'épices aux pommes).  

Pour lui et ses compagnons, il y a peu de chance que le réveillon soit en quantité astronomique, mais il pourrait être sportif avec l'apesanteur... 


Et pour ceux qui n'auraient pas d'idée ou personne avec qui réveillonner, un restaurant près de Rouen, le Ryad du Mesnil, accueille gratuitement les plus démunis.

Tradition Kabyle, avec un un grand couscous au menu. Ce sera la 3e édition. "On est vraiment complet", préfère prevenir Si Ahmed, un des deux co-gérant. "Avec mon associé, on s'est même mal compris en acceptant chacun de notre coté des réservations téléphoniques, du coup on aura neuf personnes en plus, donc pas loin de cent en tout."



A lire aussi

Sur le même sujet

Réaction de Brigitte Lebrethon au décès de Jacques Chirac 26 septembre 2019

Les + Lus