Cet article date de plus de 4 ans

Et si vous mettiez du bulot dans vos plats de fêtes

Huîtres, saumon fumé, foie gras, dinde... On connaît les incontournables des tables des fêtes de fin d'année. Mais avez-vous pensé au bulot ?
C'est un produit  de la mer qui plait toute l'année et qui a aussi "la cote" pour les réveillons, et le premier port bulotier du pays, c'est Granville !

© PHOTOPQR/OUEST FRANCE/MAXPPP
Granville est le premier port bulotier de France, 3000 à 4000 tonnes de ce mollusque sont pêchés chaque année.
Et comme pour beaucoup de produits de la mer, quelques jours avant Noël, l'activité s'intensifie.

Pour les fêtes de fin d'année, le prix au kilo augmente lui aussi… A la criée, entre 3 € et 3,5 € contre 2 € en moyenne les autres périodes

Le reportage de Jean-Baptiste Pattier et Joël Hamar, avec les interviews de :
_ Olivier Hédouin, patron pêcheur et poissonnier
_ Guillaume Hédouin, marin pêcheur

durée de la vidéo: 01 min 38
Bulots à Granville


Les bateaux resteront ensuite à quai du 30 décembre au 26 janvier, c'est la réglementation.
Autant dire que cette dernière quinzaine de décembre est importante pour compenser le manque à gagner du premier mois de l'année.

Les huîtres ne sont donc pas les seules produits de la mer vedettes des fêtes de fin d'année.
Le bulot a aussi des qualités gustatives et apporterait selon ses aficionados une touche de convivialité, et de nombreuses possibilités de le cuisiner, aux algues, aux pommes vertes, au chorizo ou tout simplement au beurre d'escargot.

© NFM
© NFM
© NFM
© NFM
© NFM
© NFM

 

Reconnaissance IGP
Désireux de s’engager plus avant dans la voie de la qualité, les professionnels de la région ont déposé une demande d’IGP (Indication Géographique
Protégée) pour le bulot de la Baie de Granville en 2011.
L’IGP permettra d’assurer au bulot de la Baie de Granville une reconnaissance au niveau européen et une protection de la dénomination, réponse peut-être en 2017.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
pêche économie noël sorties et loisirs gastronomie