• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

DDay : non tout n'est pas bloqué, les astuces pour accéder aux festivités du 6 juin

© PRESS ASSOCIATION IMAGES/MAXPPP
© PRESS ASSOCIATION IMAGES/MAXPPP

Si un large tronçon de la RN 13 et de nombreux axes autour de Caen et du littoral normand sont fermés le 6 juin, les visiteurs peuvent tout de même accéder aux festivités. À condition de bien s'y prendre. 

Par Camille Belsoeur

Depuis quelques jours, l'office de tourisme d'Arromanches est assailli par les visiteurs venus assister aux commémorations du 75e anniversaire du D-Day. "Au cas par cas, on explique aux gens, carte à la main, comment se rendre à tel ou tel endroit", témoigne Katia Dehey, responsable communication de l'office de tourisme. 
 

Si, de nombreux axes de circulation seront coupés jeudi 6 juin lors des 75e commémorations du Débarquement autour des plages normandes, il est toujours possible de prendre des routes secondaires et de se garer sur les parkings prévus pour rejoindre à pied les villes où se déroulent les festivités. À Arromanches, sept parkings ont par exemple été ouverts. Les visiteurs s'y garent avant de terminer à pied. À l'occasion du show aérien d'Arromanches le 8 juin un huitième parking sera même ouvert et relié par des navettes à la commune. 
 
 

Se déplacer tôt le 6 juin

Concernant les zones de circulation régulée - 121 communes du Calvados sont concernées - les résidents avaient jusqu'à ce mercredi 5 juin pour retirer un sticker qui leur permettra de circuler le 6 juin. Pour les touristes, il faudra se rendre se lever tôt le 6 juin pour accéder avant 6 heures du matin dans les zones à circulation régulée (visibles sur la carte ci-dessous). Il ne sera ensuite plus possible de bouger son véhicule jusqu'à la fin de l'après-midi. 
 

De nombreux visiteurs s'accommodent de ces restrictions. "Nous venons tous les ans aux commémorations et nous savons que le 6 juin il ne faut pas trop bouger. On reste tranquille au camping après avoir fait beaucoup de visites les jours précédents", confie Michel Argence, venu pour la semaine depuis Dreux avec les membres de l'association française des collectionneurs de véhicules militaires.

Habitant de Saint-Joseph dans le Calvados croisé au camp Geronimo de Sainte-Mère-Eglise, Jean-Yves connaît lui bien les petites routes du département. "Le 6 juin, je vais quand même me balader. Je connais les chemins de traverse pour éviter les axes de circulation fermés", s'amuse t-il. 

A lire aussi

Sur le même sujet

Le maire de Bourg-Achard décrit les dégâts

Les + Lus