Olympiades des métiers 2022 : onze médailles pour la Normandie en finale

Publié le Mis à jour le

Ils étaient 36 jeunes Normands à avoir fait le voyage jusqu'à Lyon ce week-end de la mi-janvier, pour la finale nationale des Olympiades des métiers : 5 médailles en or, quatre en argent et deux en bronze ont été remportées.

Ils se sont battus pour arriver jusqu'en finale et vont pouvoir rêver maintenant d'aller encore plus haut. La prochaine étape c'est de représenter la France, à Shangaï, pour les médaillés d'or qui iront aux Worldskills.

36 jeunes Normands ont fait le voyage jusqu'à Lyon pour la grande finale nationale des olympiades des métiers 2022 qui se tenaient depuis jeudi. 50 métiers étaient représentés avec 600 candidats lors de cette édition. Nos Normands concouraient dans 32 catégories. 

Je ressens une fierté qui va bien au-delà des résultats de nos champions ! Leur perfectionnisme, leur état d’esprit, leur savoir-faire … ils sont des modèles pour tous les jeunes ! Les participants à ces finales peuvent être fiers du parcours qu’ils ont accompli, de leur métier qu’ils défendent avec passion et persévérance, du niveau élevé de compétences exigé pour monter sur l’une des marches du podium

David Margueritte, Vice-Président de la Région Normandie

Les Résultats du 15 janvier 2022

5 médailles d’or dont 1 par équipe : Lucas Liehrmann (Montreuil en Caux 76) en boucherie Thomas Degrendele (Saint Germain le Vieux – 61) en maçonnerie Briac Delaigue (Caen – 14) en solutions logicielles pour l’entreprise Aurélien Hareau (Blainville sur Orne – 14) et Antoine Lepoil (Avranches – 50) en mécatronique Deborah Corrette (Cherbourg en Cotentin – 50) en soudage  

4 médailles d’argent : Romain Simon (Sainte Opportune - 61) en charpente Adrien Nicolas (Caen - 14) en taille de pierre Valentin Beuzelin (Le Pin - 14) en fraisage Mathéo Dromer (Flers - 61) en horticulture  

2 médailles de bronze : Pierre Tymen (Brix - 50) en menuiserie Mathieu Lecâble (Fortmentin - 14) en peinture /décoration   

"Tous les compétiteurs normands des éditions précédentes sont entrés dans la vie active. Ces jeunes sont étudiants, apprentis, salariés, repreneurs ou créateurs d’entreprise", précise le Conseil Régional qui soutient ce concours chaque année.