De la boue, un parcours, des vélos et du spectacle : le cyclocross un sport d'hiver en plein essor

Publié le Mis à jour le

Flamanvile, dans le Cotentin, accueille ce 16 janvier 2022 la 14ème manche de la Coupe du Monde du Cyclocross. L'occasion de découvrir ce sport spectacle qui se pratique l'hiver sur tous les terrains : boue, sable ou neige. Il y a tout ce qu'il faut en Normandie.

Dans la catégorie des sports d'hiver, voici celui qui est adopté à notre région, la Normandie : le cyclocross. La mode est, de toute manière, au vélo et le nombre de deux roues qui circulent partout dans nos villes, grandes ou moyennes, a considérablement augmenté depuis le premier confinement. Un engouement qui ouvre la porte à de nouveaux sports loisirs avec deux roues et le cyclo cross est porté par la vague.

Il combine effort, sensation, spectacle et a tout pour plaire. Beaucoup moins polluant que le plus célèbre motocross, il ne dérange pas les voisins avec d'horribles sons aux décibels insupportables, ne sent pas mauvais, ne consomme pas d'essence et déclenche le respect : il n'est pas rare de voir les coureurs glisser, le visage éclaboussé de terre ou d'eau boueuse, prendre leur vélo sur le dos pour passer la zone infranchissable quand elle est glissante ou en escalier. 

Explosif

La course se présente en circuit : le spectateur peut donc tout observer de son poste et ne se contente pas d'applaudir un peloton quelques secondes après des heures d'attente.

C'est intense et physique, certains diraient même explosif, sur des courses de courte durée. Le cycliste sur la neige, le sable, le gravier ou dans la boue peut à tout moment sauter de son vélo ou le prendre sur l'épaule pour franchir les obstacles ou les rampes sous les encouragements du public qui n'est jamais très loin. Et les chutes sont nombreuses. 

Ce sport n'a pourtant rien de nouveau, il serait apparu vers 1902 et s'est surtout développé au Pays-Bas et en Belgique, pays du vélo en général. Pas étonnant qu'il trouve désormais sa place en France. 

Deux jeunes femmes hollandaises se sont disputées le titre à Flamanville : Van Empel et Pieterse.

Flamanville est désormais devenu un spot de cyclocross à la réputation mondiale après avoir accueilli de nombreuses compétitions nationales ce dernières années.