Opération de désamorçage de deux bombes à Colombelles et Giberville, ce dimanche : quel impact pour les habitants ?

Deux bombes seront désamorcées le 19 janvier 2020. Entre Colombelles et Giberville, une zone sera interdite au public une large partie de la journée. / © PHOTOPQR/VOIX DU NORD/MAXPPP
Deux bombes seront désamorcées le 19 janvier 2020. Entre Colombelles et Giberville, une zone sera interdite au public une large partie de la journée. / © PHOTOPQR/VOIX DU NORD/MAXPPP

Deux bombes datant de la Seconde guerre mondiale seront désamorcées dimanche 19 janvier 2020 à Colombelles (14). Un pérmiètre de sécurité sera mis en place. Il concernera une partie du territoire de Colombelles mais aussi une partie de celui de Giberville. 1000 personnes seront évacuées. 

Par Pauline Comte

"Toute la zone sera bouclée dès 8 heures du matin", assure le cabinet de la préfecture du Calvados. Une opération de désamorçage et de débombage de deux munitions de la Seconde guerre mondiale aura lieu dimanche 19 janvier 2020, à Colombelles.

Situées à vingt mètres l'une de l'autre, ces bombes ont été découvertes respectivement les 9 et 23 septembre derniers. L'intervention des démineurs était prévue au mois de novembre. Mais pour "des raisons techniques", elle a été reportée.
 

1000 personnes évacuées

Un périmètre de sécurité de 400 mètres jouxtant ces bombes d'aviation britannique et américaine sera mis en place ce dimanche. Il concerne une partie du territoire de Colombelles mais aussi une partie de celui de Giberville, comme l'indique la carte mise en ligne par la préfecture.

600 logements sont touchés. Un millier de personnes sera donc évacué et accueilli dans deux centres, le temps de l'intervention des démineurs du centre interdépartemental de déminage de Caen. Le gymnase de Colombelles et la salle Jacques Duclos à Giberville seront ouverts aux habitants impactés.

 
La zone concernée par le périmètre de sécurité s'étend sur un rayon de 400 mètres. Il concerne les communes de Colombelles et Giberville. / © Capture d'écran site préfecture du Calvados
La zone concernée par le périmètre de sécurité s'étend sur un rayon de 400 mètres. Il concerne les communes de Colombelles et Giberville. / © Capture d'écran site préfecture du Calvados

Le périmètre de sécurité sera levé "à 17 heures au plus tard", indique la préfecture sur son site web. Toutefois, le cabinet du préfet précise que l'opération pourrait prendre fin "en début d'après-midi, s'il n'y a aucune contrainte technique ou météorologique".

L'opération consite à "neutraliser les bombes en retirant le système de mise à feu, avant de détruire le détonnateur sur place", détaille la préfecture du département. Une fois neutralisées, les munitions seront transportées sur un terrain militaire en vue d'être détruites dans les jours suivants.


 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus