Cet article date de plus de 6 ans

Ouistreham devient une marque et se lance dans le merchandising

Après le changement de nom de la commune, la municipalité de la cité balnéaire poursuit sa stratégie marketing: elle vient de déposer la marque "Ouistreham Riva-Bella" et s'apprête à commercialiser une série de produits dérivés.
En octobre dernier, le nouveau maire de Ouistreham, Romain Bail lançait une vaste opération de communication en décidant de rebaptiser la cité balnéaire du Calvados. Après l'annonce officielle à la Foire de Caen, la presse était conviée à l'installation des tout premiers panneaux de signalisation "Ouistreham Riva-Bella", alors que le long processus nécessaire au changement de nom n'avait pas encore été lancé (vote en conseil municipal, examen du dossier par la Commission nationale des changements de nom de villes).

La municipalité poursuit sa stratégie marketing en annonçant ce jeudi le lancement de sa marque: "Ouistreham Riva-Bella, the plage to be". A condition de payer le stationnement, ajouteront certains mauvais esprits en faisant référence à la polémique qui agite en ce moment cette commune du littoral. Il est en effet cocasse de voir la municipalité faire de la plage un élément central de sa stratégie marketing au moment où elle s'apprête à rendre payant le stationnement en front de mer. 



Cette marque a fait l'objet d'un dépôt à l’Institut National de la Propriété Industrielle (INPI) et figure sur une série de produits dérivés, dont la commercialisation a été lancée le weekend dernier lors de la fête de la mer et du nautisme. Le nouveau logo ensoleillé de la ville est apposé sur des objets aussi divers que des stylos, des bavoirs, des serviettes de bains et même des parapluies, histoire de parer aux aléas du temps normand.


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
tourisme économie consommation côte de nacre