Concert géant du 75e anniversaire du D-Day à Ouistreham: les premiers couacs

Deux Néerlandais ont décidé d'organiser deux concerts géants pour célébrer la paix : l'un à Ouistreham le 6 juin 2019, pour le 75ème anniversaire du D-Day, l'autre à Berlin le 8 mai 2020. Mais l'initiative suscite l'hostilité de vétérans. Et l'indifférence de certains artistes.

Pour célébrer la paix, Ilco van der Linde et Michiel Florusse ont décidé de faire les choses en grand. Les deux Néerlandais ont décidé d'organiser deux concerts géants, l'un à Ouistreham le 6 juin 2019 à l'occasion du 75e anniversaire du Débarquement, l'autre à Berlin le 8 mai 2020 pour commémorer la fin de la seconde guerre mondiale.

En Normandie, le Liberty concert devrait avoir lieu sur le site de Sword beach, où a eu lieu la cérémonie internationale du 70e anniversaire du D-Day en 2014, et durer 22 heures, "exactement le temps qu'il aura fallu, 75 ans auparavant, pour prendre le contrôle des plages normandes", comme l'indique le site officiel de la manifestation, avec un coup d'envoi programmé à minuit 16, "l'heure pile où a commencé le Jour J".

La bande-annonce du Liberty concert Normandie

75 000 personnes, 75 euros la place, pour le 75e anniversaire du Débarquement. Les organisateurs du Liberty concert ont le sens de la formule et de la communication. Lors d'une conférence de presse organisée le 8 juin dernier, ils ont dévoilé les grandes lignes de la programmation: de musique classique pour commencer et en fin de journée "des artistes et DJ internationaux à la renommée mondiale".

Pour illustrer ces propos, les noms de Sting, David Guetta  Maître Gims ou Mylène Farmer sont cités. Problème: quelques jours après, la société de production TS3, assurant les tournées de l'interprète de "Désenchanté", dément tout contact avec le Liberty concert Normandie. Du côté de l'organisation, on indique que les noms cités précédemment relevaient plus de la déclaration d'intention que d'une programmation définitive. Celle-ci devrait être dévoilée en octobre prochain avec l'ouverture de la billetterie dans la foulée.

Des vétérans "outrés"

Plus gênant pour les promoteurs du Liberty concert de Ouistreham, l'indignation que semble susciter leur initiative parmi les vétérans, notamment britanniques qui ont débarqué dans le secteur concerné, une indignation dont le quotidien The Telegraph se fait l'écho. "Plusieurs personnes m'ont dit être outrées par l'idée d'un concert pop sur cette plage le jour J", déclare Danny Greeno, le responsable de l'association The Veterans charity qui estime que "ça doit être respectueux". Une pétition, réclamant l'annulation du concert ou son organisation sur un autre lieu, a recueilli plus de 800 signatures.

Interpellés sur les réseaux sociaux, les organisateurs du Liberty concert se sont fendus d'un long post sur leur page Facebook le 19 juin dernier pour justifier leur démarche. Ils y expliquent que plusieurs membres de leurs familles ont été victimes ou ont combattu pendant la guerre. Et qu'à ce titre, ils se sentent investis d'une mission, celle de sensibiliser les "jeunes génération" à ce qui s'est passé durant cette période. Ce concert leur semble être "un moyen efficace" pour y parvenir. Ils affirment également travailler en collaboration avec des vétérans et des associations d'anciens combattants. Sans toutefois préciser lesquelles.

Côté préfecture, on confirme que des contacts ont bien été noués avec les organisateurs mais qu'il reste encore beaucoup de travail avant la délivrance d'une autorisation pour cette grande manifestation. 
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité